Peut-on être dans la JOIE en toute circonstance

être dans la JOIE en toute circonstance

Notre éducation nous a transmis le « goût de l’effort », synonyme pour beaucoup de souffrance et de « sueur sur notre front » comme le dit la Bible.

Et peut-être que vous aussi vous séparez le travail de la VIE, comme s’il s’agissait de deux tiroirs distincts d’un même meuble.

Et d’ailleurs, presque personne n’envisage aujourd’hui de pouvoir être dans la joie en permanence. Et vous savez pourquoi ?

Parce que dans notre société matérialiste où l’AVOIR prédomine sur l’ÊTRE, nous n’imaginons même pas pouvoir être dans la joie lorsque nous rencontrons des problèmes ou des difficultés.

Comme si cela était incompatible !

Réfléchissons ensemble.

Nous avons le choix – oui, le choix – entre nous réjouir

  • de ce que nous avons et ce sera forcément éphémère,
  • ou de ce qui n’appartient pas à l’AVOIR mais au domaine immatériel des sentiments et du spirituel,
  • ou encore de ressentir de la joie en toutes circonstances

Ainsi, je peux ressentir de la joie d’avoir pu m’acheter une voiture neuve qui me plaît, ou de la tristesse de continuer à rouler dans ma vieille voiture.

des plats appétissants

Je peux éprouver de la joie parce que je m’offre un repas délicat dans un grand restaurant ou bien maugréer de ne pouvoir m’offrir un repas somptueux. Je peux être joyeuse parce que je me suis acheté une jolie robe, et soupirer en regardant mes vêtements de l’année dernière (ou plus).

Évidemment, si je me comporte de cette manière basée sur la dualité, ce qui est agréable d’un côté m’apporte de la joie (cela semble venir de l’extérieur) , et ce qui est moins agréable voire désagréable m’apporte de la tristesse, de la colère, de l’envie (cela semble venir de l’extérieur aussi).

Mais nous savons que ni la joie, ni la tristesse ne proviennent de l’extérieur de nous : tout est INTERIEUR ! Je regarde cette magnifique photo d’enfants qui rient sous la pluie qui tombe à verse, et qui transforment ce vécu en un jeu amusant. Et je pense à la tête des citadins faisant la « tronche » sous leurs parapluies par une journée de pluie fine et légère !

Comparons ! La pluie est-elle différente pour les uns et pour les autres ? Ou bien les uns et les autres sont-ils différents dans leurs ressentis ?


Nous sommes tellement habitués à faire plier les autres, les évènements, les animaux, la nature, que nous n’envisageons même plus d’accepter ce qui est dans le cours des choses : la mort, la vieillesse et le vieillissement, le bruit ou le silence, la pluie, le vent ou le soleil…

La Joie, la joie véritable, jaillit du plus profond de nous, que l’on soit amoureux ou pas, (parce que l’on est amoureux de la VIE de toutes façons!) que l’on soit en bonne santé ou pas (parce que l’on a encore la force de remercier pour ce que nous avons!), que l’on soit handicapé ou pas (parce que l’on est encore vivant et que l’on peut toujours aider et aimer les autres!)

Je me souviens il y a de cela à peu près vingt cinq ans, j’étais allée chez mes parents pour Noël et je devais absolument rentrer le lendemain pour des consultations à mon cabinet.

Par le plus grand « hasard », la SNCF se mit en grève en ce 25 décembre : pas un seul train pour me rendre à Paris où j’habitais. Il ne me restait que l’auto-stop.

Comme j’étais encore jeune et jolie, que j’étais habillée en « dimanche », je n’ai pas douté un seul instant qu’une voiture allait très vite s’arrêter pour m’emmener à Paris.

IL PLEUVAIT DES CORDES ! Mais à un point que je n’avais jamais vu. En cinq minutes, non seulement j’étais absolument trempée et dégoulinante, mais ma valise en toile complètement transpercée elle aussi !!!

Deux heures passèrent pendant lesquelles je chantai à tue-tête. De toutes façons, pas de risque que quelqu’un m’entende vu que PERSONNE ne passait et ne s’arrêtait. Et comme j’avais pris le parti d’en rire…

Au bout de deux heures, une voiture de gendarmerie passa, s’arrêta et malgré ma demande (!) refusa évidemment de m’emmener à 230km, mais les agents me déposèrent à un abri situé deux kilomètres plus loin. Je leur en fus reconnaissante, mais je n’en profitai pas car une camionnette de peinture s’arrêta pour m’emmener.

Je ris encore de ce voyage : nous étions deux à avoir été pris en compassion par ce chauffeur, et il n’y avait pas de sièges à l’arrière de la camionnette. Je fis le voyage avec ma belle robe de soie trempée, assise sur une planche posée sur des bidons de peinture !!!

J’avais vécu ce retour comme une épopée, une aventure très amusante dont j’ai ri bien longtemps et qui m’amène toujours le sourire sur les lèvres lorsque je la raconte ou m’en souviens.

Bilan de ces deux heures sous une pluie battante d’hiver : pas même le moindre rhume !

la joie naturelle !

Tout cela pour dire que nous créons notre JOIE en n’importe quelle circonstance. Lorsqu’il m’a été impossible de marcher pendant 8 ans, j’ai continué à m’extasier de tout ce qui passait à portée de mon regard ou de mes autres sens : une fleur, une amie, un sourire, un poster, des images et photos découpées dans des journaux et collées sur un « tableau de rêves », le contact avec une étoffe soyeuse, un chocolat particulièrement délicat, un petit mot reçu ou une conversation téléphonique. Nous avons tant de raisons de laisser la JOIE jaillir en nous !

En aimant les autres, en aimant qui nous sommes, en nous aimant tel que nous sommes, en aimant la VIE tout simplement !

Et dans ces conditions, bien sûr que nous pouvons dire

je CHOISIS de me sentir BIEN

Ce n’est pas facile me direz-vous peut-être ?

Tout dépend de votre point de vue. Si vous vous souvenez que cette vie est une expérience merveilleuse qui vous est donnée de vivre sous de multiples apparences, dans des situations très variées POUR que vous trouviez des moyens d’y introduire la joie, vous jouerez à ce jeu éternel de la Joie.

Et nous donnerons la priorité à ce qui demeure et non à l’éphémère : l’amour véritable que l’on donne, l’émerveillement devant la beauté, la bonté, la grandeur d’âme, l’innocence, nos passions, tout ce pour quoi nous vibrons.

Et en vivant dans cet état d’esprit, en sentant toujours que nous avons une place importante sur cette planète et que nous pouvons l’occuper pleinement et rayonner l’amour autour de nous, nul doute que la joie s’emparera de plus en plus souvent de notre coeur au point de devenir un état permanent , quoi qu’il arrive !

Et si nous réfléchissons, nous nous apercevons que plus nous vivons dans le moment présent, et plus il nous est facile d’être dans la joie : pour la simple raison que bon nombre de nos tourments et souffrances viennent du PASSE et ne font plus partie de notre PRESENT, et que nos soucis appartiennent à un FUTUR hypothétique qui non seulement n’est pas là, mais ne se produira probablement jamais.

Alors, tous dans la JOIE pour cette année 2013 ?

Je nous le souhaite du fond du coeur !

Cette entrée a été publiée dans AMOUR, BONHEUR, JOIE, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Comments Closed

26 réponses à Peut-on être dans la JOIE en toute circonstance

  1. Gagner dit :

    Un haut plaisir de voir cette article, je vous en remercie grandement !!!

  2. Faire de l argent sur internet dit :

    Sujet passionnant et enrichissant, je vous place dans mes favoris !

  3. thierry dit :

    Ah ! Bonjour danny, je croyais que tu m’avais laissé tombé!
    Effectivement, pour quelqu’un qui n’a aucune formation c’est difficile de parler de la loi d’attraction à quiconque je trouve que c’est frustrant!
    Ensuite je pense que nous arrivons sur terre ,donc sur le plan physique ,exactement à l’endroit précis et dans la condition précise qui reflète notre atmosphère mentale au moment ou nous avons quittés la dimension précédente.Ce qui semble évident,dans un univers sans hasard ! bonsoir!

  4. Danny KADA dit :

    Bonjour Thierry,

    Peut-être un manque d’inspiration comme tu dis ou plutôt une envie de repos qui m’a fait fermer l’ordinateur pendant quelque temps et stopper les mails et les articles ! Bien sûr que Pouvoir de la Pensée et des Emotions sont imbriqués dans la Loi d’Attraction. Mais je pense que nous devons toujours adapter notre discours (nos paroles) à notre interlocuteur. Nous disons bien à notre enfant que s’il saute dans le vide il va se faire mal, sans pour autant lui expliquer la Loi de la gravitation etc.
    Lorsque je reçois des personnes étant gravement malades, je ne commence jamais par leur dire que c’est elle qui ont fabriqué leur maladie – même si je sais pertinemment que c’est ainsi que cela s’est produit – mais je le fais progressivement lorsqu’elles sont en état de comprendre et de reprendre leur pouvoir et de s’auto-guérir.
    De la même façon, je ne pourrais pas dire à quelqu’un d’affamé que c’est lui qui est l’auteur de la situation et qu’il l’a choisie. C’est tellement horrible que je l’aiderai d’abord à sortir de sa situation si j’en avais la possibilité et qu’ensuite seulement je lui expliquerais le pouvoir que nous avons sur nos « choix de vie ».
    Ma croyance est que nous choisissons avant de venir sur terre ce que nous allons devoir affronter comme aventure.
    Mais ceci est une croyance bien sûr !
    Danny4

  5. thierry dit :

    bonsoir danny!
    Bon o.k danny merci d’avoir précisé le fond de ta pensé. On ne va pas disserter plus longtemps sur le « qui sommes nous et ou va-t-on » car ce qui importe c’est le moment présent ,pas vrai? Mais si j’ai caricaturé tes propos c’est bien à cause de ce mot « karma »à la mode, qui est employé à toute les sauces et qui attrait plus à la fatalité qu’a une notion spirituelle .Bref, quoi qu’il en soit si tu(enfin tu ou vous?) expliques moi comment nous pouvons parler du pouvoir de la pensée et des émotions qui peut nous aider à transformer notre vie, sans parler de la loi d’attraction…? la loi de cause a effet? tout ça est complètement lié non?
    Au plaisir de te lire ! A bientôt !

  6. thierry dit :

    Bonjour Danny, et merci de me répondre!
    A chaque fois que j’appel un interlocuteur à s’interroger sur la question ,la réponse et toujours plus qu’évasive!
    Alors en gros Danny ce que tu m’expliques, c’est que je vais volontairement choisir une situation difficile pour pouvoir évoluer et grandir, et quand j’aurais bien souffert après maintes réincarnations j’aurais peut-être ma place au nirvana(puisque tu me parles de karma).Mais je ne suis ni bouddhiste ni hindouiste et je pense que le cycle des réincarnations tel qu’il est présenté sert surtout à rendre plus confortable l’idée de la mort et rien ne prouve que ça se passe comme cela de toute façon.Ce n’est pas parce que l’hindouisme est la plus vieille religion vivante qu’elle a forcement raison ! Mais je comprends que notre culture judéo-chrétienne s’accommode de ces croyances exotiques, car elles s’appuient sur la même trame, à savoir : souffrir pour être plus près de dieu. Comment pouvons nous croire qu’un soit disant dieu ait pu nous créer pour que nous devions souffrir pour être près de lui?
    La loi d’attraction dément tout cela et nous explique que le don ultime qui a été fait à l’humanité est la LIBERTE. La liberté soumise à une loi : »on récolte ce que l’on a semé ».
    Effectivement à notre naissance nous somme sans aucun doutes dans un contexte qui correspond au degré de compréhension que nous avons eu dans notre expérience précédente des lois universelles. Sous quelle forme a été notre expérience précédente, ça nous pouvons donner des hypothèses mais nous ne savons pas vraiment et en fait cela n’a pas beaucoup d’importance.Ce qui est certain c’est que nous sommes exactement à l’endroit ou nous devons être ,rien n’est du au hasard, et rien n’est compliqué dans la loi universelle, pas besoin de rajouter des bribes de croyances et de religions dont leurs messages ont été tellement déformés qu’il n’en reste plus que de la superstition!
    Nous souffrons parce que nous faisons des erreurs et tant que nous ferons ces erreurs nous en subirons les conséquences. Ne nous punissons pas nous-mêmes , nous n’obtiendrons rien par la mortification,choisissons d’être heureux en commençant par nous aimer nous-mêmes !
    Je réitére ma question : comment moi occidentale repu et douillettement installé devant mon ordinateur explique cela à un gars qui meurt de faim au fin fond d’un pays dans la famine ?
    A+

    • Danny KADA dit :

      Bonjour Thierry,

      je pense que j’ai dû mal m’exprimer car je n’ai jamais parlé de la nécessité de souffrir pour atteindre quelque paradis réel ou imaginaire. Je ne me positionne d’ailleurs dans aucune croyance religieuse, et j’ai utilisé le mot karma dans le sens habituel de loi de cause à effet qui est aussi la loi de la pensée positive et de l’attraction.

      Nous sommes venus sur terre – d’après mes propres croyances – pour dépasser certaines difficultés, certains contrastes comme on dit, et vivre le plus possible en nous sentant bien.

      Je crois que des enfants naissent estropiés, handicapés, ou dans des pays où sévit la famine ou la guerre par choix d’âme, sinon la vie n’aurait pas de sens. Ce n’est pas une punition donnée par un Dieu vengeur et sévère, ce n’est pas non plus parce qu’ils ont été « méchants » dans une vie précédente, mais parce qu’ils ont fait ce choix par courage, dévouement sans doute, pour quelque raison que ce soit. Mes croyances (qui sont les miennes et non une vérité absolue) m’amènent à penser que nous passons successivement par différents états au cours de nos existences successives (si cela se passe ainsi, ce qui n’est pas certain).

      Je crois que vous n’avez pas lu la réponse que j’ai donnée à votre question sur comment expliquer la Loi d’Attraction à « un gars qui meurt de faim au fin fond d’un pays dans la famine ». Je vous ai déjà répondu, et je le répète, nous n’avons JAMAIS à expliquer de tels concepts à des personnes qui vivent de telles situations, pas plus que nous n’avons à expliquer – ce qui est plus fréquent dans nos vies – à une personne atteinte de cancer qu’elle en est l’auteur.

      Par contre, et c’est là qu’intervient la Loi d’Attraction dont nous n’avons pas besoin de parler pour qu’elle agisse, par contre, nous pouvons parler du pouvoir de la pensée et des émotions qui peut nous aider à transformer notre vie. Que nous vivions dans un pays déshérité ou en guerre, que nous soyons malade ou au chômage !

      Je vous souhaite un bon week-end Thierry,

      Danny4

  7. thierry dit :

    Bonjour!
    Comment pouvons nous expliquer la loi d’attraction, nous occidentaux ,à des populations dénuées de tout?Je me vois mal dire à un indien qui n’a pas de quoi se nourrir qu’il est dans cette situation parce que ses pensées sont négatives?Qu’est-ce qui a amené cette personne à naître dans ce contexte?
    A+

    • Danny KADA dit :

      bonjour Thierry, et merci de partager ici.

      en fait, je ne pense pas que nous devons expliquer à qui que ce soit que s’ils ont faim, s’ils ont un cancer, s’il y a la guerre, s’ils sont victimes de bombes ou de fusillades c’est parce qu’ils ont des pensées négatives. Je crois que c’est plus compliqué cela, et qu’il y a aussi une question de karma et de choix de vie. Avant de nous incarner, nous choisissons notre vie NON PAS EN FONCTION DE SA FACILITE NI DE SON AGREMENT mais en fonction de ce que cela va nous permettre de travailler de façon à évoluer.

      Toutefois, nous pouvons expliquer qu’en transformant nos pensées et nos émotions, nous allons changer notre vie, et notre regard sur ce que nous avons à vivre.

      Qu’en pensez-vous ?

      Danny KADA

  8. Ping : J'ai décidé d'être heureux | QUANTIK-ATTRACTION

  9. Zachariah P. Casey dit :

    « J’ai l’espoir que les gens ne prendront pas ce qui est dit comme la vérité,mais la découvriront par eux-mêmes, parce que la vérité n’est pas dite, elle est réalisée. » Ne prenez rien pour vérité. La vérité, votre âme la connait, car la vérité ne s’enseigne pas « elle est ».Prenez l’habitude de vérifier par vous-même, de vous renseigner, de vous informer et d’écouter votre sagesse intérieure. Vous avez votre Libre arbitre. Ne discutez jamais une intuition. Suivez-là.

    • Danny KADA dit :

      bonjour Zachariah

      Pouvez-vous nous dire de qui est cette citation ?

      Belle fin de semaine,
      Danny4

      • jean dit :

        Rires … C’est une drôle d’approche de penser « a priori  » que les propos de Zachariah ne seraient pas de lui et de penser « a priori » que certains plagieraient des auteurs sans donner leurs sources à moins de leur demander …
        Alors, tiens, deux phrases (de moi) que m’inspire votre commentaire Danny : Être en Joie, c’est savoir être tel l’enfant qui accueille l’autre … juste parce que c’est lui.
        Soyons vigilants à préserver une fraîcheur d’ouverture de coeur.

      • Danny KADA dit :

        bonjour Corine Jean,

        Je constate que vous continuez à chercher systématiquement ce que vous pourriez critiquer dans mon blog. Intéressant pour quelqu’un qui me conseille « d’être tel l’enfant qui accueille l’autre… juste parce que c’est lui. »

        Je n’ai pas pensé « a priori » que le commentaire de Zachariah était une citation, puisqu’il a placé lui-même sa phrase entre guillemets : « J’ai l’espoir que les gens ne prendront pas ce qui est dit comme la vérité,mais la découvriront par eux-mêmes, parce que la vérité n’est pas dite, elle est réalisée. ».
        Et comme je trouve cette phrase très juste, je lui demandais de qui était cette citation, sans aucun a priori !

        Danny

  10. Salut,

    Nous sommes tellement attirer et « absorbés par le matérielle que nous oublions ce qui fait la véritable joie. Nous croyons plus à ce qui est éphémère qu’à ce qui est réel, ce qui est notre être profond et c’est vraiment dommage. nous oublions que ce qui fait la vraie joie est interne.
    Merci pour cet article qui fera réfléchir plus d’un sur ce qui est vraiment important dans la vie.

    Je fais l’ expérience de la loi de l’attraction depuis quelque mois et au vue des résultats formidables obtenus, j’ai lancé un blog http://loidelattraction-bonheur.blogspot.com pour partager mon expérience au quotidien. c’est une joie de pouvoir partager avec les autres cette joie qui jamais ne sera éphémère.

    amicalement,
    Xavier

    • Danny KADA dit :

      Bonsoir Xavier

      et bienvenue sur ce Blog !

      Je suis d’accord avec vous, dès que l’on a compris que nous attirons nous pas ce que nous voulons mais ce que nous VIBRONS, la vie change.
      Bien que cela ne soit pas toujours facile de « pivoter » comme on dit et de remonter sur la fameuse échelle des émotions.

      Bien amicalement et belle continuation pour votre blog

      Danny KADA

  11. Yolande A.M dit :

    Namasté DANNY,
    MERCI MERCI MERCI pour cet article : oui cultivons la JOIE PARFAITE ET TOTALE EN NOUS.
    TOUT COMMENCE EN SOI
    MERCI LA VIE
    MERCI à MOI
    MERCI à TOI Danny
    MERVEILLEUSE JOURNEE
    de TAHITI « IAORANA »

    • Danny KADA dit :

      Merci Yolande,

      Toujours ravie de te lire avec ton enthousiasme et l’amour qui ruisselle de ton coeur généreux !

      Belle fin de semaine à toi dans la Joie et la Lumière !

      Danny4

  12. jean dit :

    Bonjour,
    Je tourne et retourne mes phrases afin de ne pas vous heurter ni entrer dans votre jeu de la provocation. Permettez-moi de trouver votre billet très simpliste.
    Votre exemple est dérisoire : Vous avez passé 2 heures sous la pluie il y a 25 ans ? La belle affaire. On sent bien là que la vie ne vous a pas épargné. C’est toute l’arrogance finalement de nos mentalités de pays riches en quête de sens. Comment pouvez-vous, avec cette piètre anecdote, mettre une photo d’enfants d’ailleurs (Sud-Est asiatique ? Amérique du Sud ?) Il y a là une forme de manipulation culpabilisante des consciences qui m’est devenue pénible à taire.
    Je constate que les peuples qui ont des valeurs nobles ( Les plus beaux exemples pourraient être les Tibétains, les Amérindiens) se sont tous fait spolier, manipuler, dépouiller. Et pour m’être rendue sur des réserves amérindiennes pendant plus de six mois, je peux vous garantir que dans leur quotidien ils ne sourient pas à longueur de journée ! De notre petite lorgnette, nous les admirons, nous prenons à notre compte deux trois concepts qui nous rendraient sur le papier plus ceci, plus cela, tellement éveillés … mais pour rien au monde nous aimerions échanger un an de leurs vies contre la nôtre.
    Pour moi se pose de plus en plus la notion de légitimité à palabrer.
    Ancienne parisienne, cadre sup, j’ai aimé, moi aussi, distiller mes conseils qui ne mangeaient pas de pain et me rendaient, croyais-je, si mature aux yeux des autres.
    Puis j’ai été au RSA pendant 6 ans, fréquentant les pauvres parmi les pauvres de notre pays, ayant découvert tout un monde que je ne connaissais pas de chefaillons avides de miettes de pouvoir, humiliants, dévalorisants, maltraitants finalement. J’entends bien différemment aujourd’hui les plaintes et les souffrances de mes congénères. Thérapeute à Tarbes, l’empathie vraie d’une expérience partagée me confère, je crois, une authenticité qui n’a pas de prix. Je n’ai aucun conseil à prodiguer à ceux qui me consultent. Je leur offre juste ma force de vie, cet élan vital nourrit d’expériences à partager qu’ils ressentent vrai afin qu’ils redécouvrent les leurs.
    Cordialement.

    • Danny KADA dit :

      bonjour Corine Jean,

      Merci de ce long commentaire qui me permet d’éclairer mes propos « SIMPLISTES » il est vrai.

      Tout d’abord, il convient de s’entendre sur ce que l’on appelle JOIE. Comme je l’écris dans l’article.
      Vous regrettez que j’utilise « un exemple dérisoire » pour illustrer mon propos. Vous avez peut-être raison, mais je ne souhaitais pas faire pleurer dans les chaumières comme on dit, en parlant des périodes « noires » de ma vie, celle qui a suivi mon engagement avec les plus pauvres pour vivre pauvre parmi les pauvres. J’y ai perdu toutes mes économies, fait faillite mais gagné une magnifique expérience. Aurais-je dû parler de mon handicap qui m’a maintenu dans un fauteuil avec des douleurs jour et nuit pendant 8 ans sans me faire perdre sinon le sourire, du moins la joie profonde qui m’habite.
      Je sens en effet votre authenticité dans tout ce que vous écrivez. Mon article voulait simplement différencier la joie qui vient de l’intérieur et donc de l’ETRE (celle du Dalaï Lama en est une preuve vivante) de celle qui vient de l’extérieur donc de nos avoirs, de nos possessions.

      Je vous remercie sincèrement de votre partage et vous souhaite de continuer à ETRE celle que vous êtes, remplie de bienveillance et d’empathie vis à vis des personnes que vous accompagnez.

      Danny KADA

      • thierry dit :

        Bonjour à tous !Je viens juste de découvrir ce site.Je ne sais pas s’il en existe d’autres car j’ai souvent parcouru le web sans succès.
        S’exprimer sur la loi d’attraction soulève certaines difficultés pour être entendu.Dire que pour ne plus avoir de problèmes et se sentir bien il suffit d’être positif,aimer ceux et ce qui nous entour est d’une affirmation tellement naïve que de telles propos ne susciterons que bien peu d’échos.Ainsi que de donner des exemples simplistes ,comme c’est le cas dans certains livres qui traitent du sujet, n’aide pas à communiquer .Comment expliquer rationnellement quelque chose qui parait totalement irrationnel à quelqu’un qui n’a pas la sensibilité requise?Comment RESSENTIR et faire RESSENTIR,( et c’est bien là le point crucial) quelque chose qui est en nous ,de nous ,individuel et en même temps universel.
        Une loi est une loi elle fonctionne mathématiquement :la pluie tombe sur le juste et sur l’injuste!
        Mais qu’avons nous fais pour mériter ce destin qui nous accable? Comment pouvons nous nous plaindre, nous occidentaux gavés et repus, devant les images télévisées des gens qui meurent dans les tanneries du Bangladesh? sont-ils responsables de leurs sorts? Ce sont des questions auxquelles il est délicat de répondre.
        A ceux qui s’intéresse a la loi d’attraction je leur conseillerai de lire Bailes en premier, ensuite Ernest holmes ou dr joseph Murphy pour le plus connu.
        Quelque soit le réconfort ou l’aide que l’on apporte aux autres il est toujours bénéfique pour l’humanité.Nous participons tous à l’expansion de l’universel à partir du moment ou nous le faisons avec AMOUR !!!Aimons !!
        Facile à dire ,mais il faut essayer!!
        A bientôt !!

        l

      • Danny KADA dit :

        Bonsoir Thierry,

        Bienvenue sur mon blog et merci de prendre le temps d’écrire ici.
        Oui, il existe beaucoup d’autres sites et blogs qui parlent de la Loi d’Attraction, car depuis que le film « Le Secret » est sorti il y a quelques années, cette Loi a été vulgarisée et beaucoup de personnes cherchent comment l’utiliser au mieux.

        Pour les ouvrages sur la Loi d’Attraction, il y en a un très grand nombre mais les plus intéressants sont ceux de Esther et Jerry HICKS, de Joe VITALE, de Marcelle della FAILLE, ainsi que le fameux ouvrage de Napoléon HILL « Pensez et devenez riche » et le petit livre de Earl NIGHTINGALE « le plus étrange des Secrets » (sans oublier bien sûr « le Secret » de Rhonda BYRNES.

        Je suis bien d’accord avec vous, que l’Amour soit ce qui nous motive, soit notre seule vraie préoccupation, et nous serons heureux et rendrons les autres heureux également !

        Bonne continuation à vous !

        Danny4

  13. nadine dit :

    Bonjour Danny,
    Je suis d’accord avec tout ce que tu écris, mais au quotidien difficile d’appliquer ce joli concept que je trouve un peu simpliste… Et concernant le dernier paragraphe, je ne me reconnais pas dans ce qui est écrit. Ce ne sont pas mon passé ni mon futur qui me posent problème, mais bien mon présent ! Comment vivre ‘dans la joie’, créer ‘de la joie’ dans le moment présent, en effectuant chaque jour par exemple un job inintéressant ? Personnellement j’ai ‘oublié’ mon passé, je ne me focalise pas sur mon futur, et ce n’est pas parce-que je vis dans le présent que la joie se manifeste plus facilement !

    • Danny KADA dit :

      bonsoir Nadine,

      Merci de venir témoigner ici tout d’abord.
      Comme je le dis dans l’article, tu as raison ce n’est pas naturel de ressentir de la joie en toute circonstance, parce que notre éducation nous enseigne autre chose puisque nous associons la joie à ce qui vient de l’extérieur (ton travail, l’argent, l’amour, etc.)

      En fait, c’est l’inverse que tu peux choisir : tu DECIDES de rechercher la JOIE, de faire le plus possible de choses qui t’apportent de la joie, de méditer pour te centrer, te reconnecter, tu t’entraînes à sourire, à regarder « l’OR en chacun et en toute situation », même ton travail que tu dis inintéressant.
      Et puis tu cherches aussi à rendre ce travail le plus intéressant possible, à lui trouver des avantages (ne serait-ce que ton salaire, sa proximité peut-être, etc) il y a probablement quelques collègues avec lesquels tu t’entends bien ou avec lesquels tu pourrais sympathiser davantage ?
      Prends l’habitude de pratiquer l’Ho’Oponopono (je suis désolée, pardonne-moi, Merci, je t’aime) vis à vis de toutes les personnes de ton travail par exemple et de ce travail en lui-même.
      Peu à peu les choses vont changer (cela a bien modifié la structure de la molécule d’eau contaminée à Fukushima !)

      Et en plus, tu as d’autres solutions : tu peux faire le point (mon e-cours sur la Mission de vie peut t’y aider) , tu peux changer de travail, tu peux aussi t’épanouir en dehors de ton travail au maximum. La VIE est faite pour que nous jouions comme un jeu. Et même si tu trouves que cela fait un peu trop simpliste, apprends à t’émerveiller devant chaque petite merveille de ta journée. Je conseille toujours d’avoir un magnifique cahier (tout le monde sait que j’adooooooore les cahier PaperBlanks) sur lequel tu inscris chaque soir ce que tu as vécu de POSITIF, les sourires, les soleils ou étoiles, peu importe comment tu les appelles.
      Tu notes tous tes remerciements et tu les relis régulièrement car nous avons tendance à oublier à quel point la VIE nous gâte, même dans notre petit quotidien parfois tout gris.
      Il n’y a que TOI qui peux mettre de la couleur dans ta vie et de la JOIE dans ton coeur. Pas les évènements extérieurs !

      Bonne continuation à toi Nadine !
      Danny 4

  14. Cindy dit :

    Très bel article !
    Je suis tout à fait d’accord avec toi Danny. Nous avons le choix. La joie est à l’intérieur de nous. A chacun de faire les choix qui lui conviennent pour 2013 :-)

    • Danny KADA dit :

      Bonsoir Cindy,

      c’est réellement ce que je crois car je l’expérimente chaque jour : les êtres dont le coeur est empli d’une joie intérieure et douce n’ont pas forcément une vie « facile » et « sans problèmes », mais ils choisissent de se focaliser sur ce qui leur donne de la JOIE.

      Merci à toi d’être passée ici en ce début d’année ! A bientôt !

      Danny 4