mar
19

L’ENERGIE DE SANTE

L’ENERGIE DE SANTE

 

 

Puisque nous savons que tout est énergie dans l'Univers, nous pouvons comprendre que nous sommes des émetteurs et des récepteurs d'énergie, nous-mêmes. Mais bien sûr, l'énergie dont nous allons parler ici n'est pas d'origine mécanique.

La période d'ouverture spirituelle actuelle permet à chacun d'entre nous de ressentir plus facilement l'énergie sans posséder un don particulier. Je te suggère d'expérimenter cela en plaçant tes deux mains comme sur la photo ci-dessus et à les bouger légèrement jusqu'à remarquer à quel point l'énergie VIBRE et VIT à cet endroit.

Peut-être es-tu de ceux qui distinguent la couleur des auras des gens, ces « couches » énergétiques colorées très subtiles qui dépassent plus ou moins du corps physique, comme sur la photo ci-dessous.


 

Mais bien souvent, nous ne voyons que la lumière jaune pale qui entoure la tête de quelqu'un, et encore ce n'est pas toujours le cas.

Les tableaux religieux d'autrefois représentaient toujours le Christ, la Vierge, les saints et les Archanges et anges avec une auréole autour de la tête, preuve que les artistes « voyaient » cette énergie. Mais la plupart des gens ne voient pas l'aura mais ressentent le champs énergétique.

Si tu souhaites commencer à te familiariser avec l'énergie de Santé, je te suggère de regarder la petite vidéo de 30 minutes au cours de laquelle Lilou interviewe le docteur Luc BODIN. Et je pense que cette initiation t'intéressera.

http://youtu.be/2KGLP9_VFoQ

Lorsque nous voulons faire appel à l'énergie de guérison, nous devons avant toutes choses apprendre à ressentir cette énergie puis à nous connecter à notre Puissance Intérieure, la Grande Puissance divine en nous qui est vraiment toute puissante et qui nous habite.

Cet alignement, cette connexion se fait en nous intériorisant et en « descendant » dans notre cœur  : en effet, si nous soignons avec les mains, c'est du cœur que l'énergie part et se dirige vers le patient.

L'énergie en elle-même est neutre et elle ne guérit pas. Par exemple, l'énergie qui anime une tempête est plutôt destructrice

Pour utiliser l'énergie de santé, nous devons formuler notre intention de soigner l'autre avec son accord (ou même nous-même) puis nous laisser envahir par l'énergie d'AMOUR.

Chaque fois que j'ai pu observer des « miracles » de guérison, il s'était passé un phénomène que j'appelle une « grâce » car j'avais été complètement envahie par une vague d'amour si puissante que les larmes coulaient toutes seules sur mes joues. Tout cela ne m'appartenait pas, et je me rends bien compte qu'il s'agit d'un amour au-delà de l'amour humain et d'une énergie qui n'a rien à voir avec le magnétisme humain non plus.

En nous mettant en résonance avec l'Univers ou avec Dieu, nous obtenons des résultats immédiats. En ce qui me concerne, l'immédiateté ne s'est produite que sur des brûlures, des entorses ou des zonas, des abcès ou des douleurs physiques... du fait de mes croyances que ce serait plus long pour que disparaisse un sida ou un cancer !

Mais si j'avais assez de foi pour croire qu'il n'y a aucune différence entre cancer et brûlure, sida et mal de dent ou de tête, bien sûr que cela serait immédiat !

Lorsque l'on parle de résonance, il ne faut pas croire que nous nous mettons au « niveau » vibratoire du patient, mais au contraire que nous nous élevons tellement que nous l'attirons littéralement vers le haut, comme si nous l'embarquions avec nous dans un ascenseur rapide.

L'énergie de santé n'est pas un transfert d'énergie d'une personne à l'autre. Elle est un transfert d'énergie entre le Divin et le patient, et nous ne sommes que le pinceau du peintre en quelque sorte.

À mes yeux, tout comme notre pensée et nos émotions transmettent des informations à l'eau ou à l'aura d'une feuille d'arbre, notre intention de soigner associée à notre amour et à notre alignement rappelle aux cellules d'un corps malade ou souffrant la mémoire de la santé, sans que nous n'ayons besoin de poser de diagnostic.

Et c'est cela que nous appelons résonance : nous nous connectons à la partie divine de l'autre, sa partie forcément en pleine santé que nous réveillons !