Prendre UNE Décision

Parfois, les clés du bonheur et du bien-être sont à portée de notre main et nous ne savons pas toujours les voir !

Il était une fois… mon histoire commence comme un conte de fées bien tristounet.

Une petite fille qui se racontait des histoires d’orphelines, d’abandon, de mal aimée, et qui pleurait tous les soirs en s’endormant. À l’époque, je ne lisais que des romans comme « Sans Famille » et « En famille » d’Hector MALLOT ou encore la bande dessinée de La Petite Annie, cette orpheline placée dans un orphelinat où la directrice, une certaine Melle Ronchonne (c’est le nom que j’ai retenu avec son nez cabossé) était méchante avec elle. Il y a 60 ans de cela !!!

Je crois bien que j’ai dû pleurer ainsi jusqu’à mon divorce en 1981 où le conte de fées a soudain pris une tournure plus joyeuse.

Me sentant enfin libre de faire ce que je voulais – alors que c’était bien sûr moi qui me censurais et personne d’autre – j’ai commencé à participer à divers groupes et formations. Dans un de ces groupes, j’ai rencontré un sophrologue qui m’a proposé d’expérimenter sa technique. Ce que j’ai fait avec bonheur.

J’ai alors pris la décision de me former vraiment pour pouvoir choisir un nouveau métier : celui que j’exerçais de chercheur en pédagogie m’avait séduit, mais faute de moyens financiers l’administration me cantonnait à des travaux de recopiage ou de rangement de livres, ce qui ne me permettait pas de m’épanouir !

J’ai donc décidé de suivre une formation en sophrologie et de transformer la thérapie que je suivais en analyse didactique pour pouvoir accompagner les personnes malades.

L’analyse ne me convenait pas du tout comme outil car, comme se plaisait à me répéter mon analyste « Danny, vous ne serez jamais psychanalyste car vous avez une pensée trop magique. Mais vous guérirez beaucoup plus de gens que moi, car vous avez Dieu avec vous ! »

J’avais d’ailleurs du mal à comprendre pourquoi il ne s’appuyait pas lui aussi sur le divin puisqu’il reconnaissait son importance. Ceci est toujours resté une énigme pour moi !

Grâce à MA décision j’ai pu changer de direction, quitter mon activité de fonctionnaire cadre A bien sécurisante, pour m’ouvrir à l’aventure. J’ai découvert ainsi ce que c’était que de bondir du lit le matin avec le sourire aux lèvres et de me coucher le soir le coeur rempli de gratitude. J’ai expérimenté le fait que lorsqu’on fait ce que l’on aime, on ne se fatigue pas et tout nous paraît léger.

Quelle merveille que de concevoir mes propres méthodes au fil du temps ! Quel bonheur que de recevoir des personnes qui entraient en souffrant et ressortaient le sourire aux lèvres, la confiance retrouvée, les douleurs atténuées ou disparues !

Que de rencontres toujours surprenantes : des personnes politiques du plus haut niveau que j’invitais à s’asseoir par terre sur la moquette, comme les autres ; des personnes atteintes de sida qui après deux ou trois ans de visites (parfois quotidiennes) se guérissaient et redevenaient séro-négatives ; des personnes en phase terminale de cancer qui retrouvaient la santé et l’espoir ; une amie paralysée des jambes depuis 8 ans qui – dès la première séance – s’est mise à pédaler (même si elle n’a jamais remarché)… des enfants traumatisés qui retrouvaient le sommeil dès le premier soir, d’autres qui sortaient en criant à leurs parents « je n’ai plus mal ! Je n’ai plus mal ! » ; des personnes de tout horizon social, des PDG comme des chômeurs, des enseignants comme des employés, des médecins comme des commerçants.

Et tout cela parce qu’un jour, j’avais pris UNE décision : celle de me former autrement, différemment de ce que j’avais connu à l’Université pour mon doctorat. Une décision qui me permettait non seulement de me sentir toujours bien et à ma place, épanouie dans mon corps, dans mon esprit comme dans mes finances, mais qui apportait en même temps du soulagement et de la joie à des centaines de personnes !

Une décision que je n’ai jamais regrettée vous vous en doutez.

Voir le sourire sur les lèvres des personnes qui repartaient, être devenue amie avec un certain nombre d’entre elles, les avoir vues s’ouvrir à la pensée positive, à la Loi d’Attraction et à la spiritualité au fil des années, quel bonheur !

Et tout cela parce qu’un jour, j’avais pris UNE décision !

Je vous souhaite vraiment, du fond du cœur de prendre vous aussi LA bonne décision, celle qui sera bonne pour VOUS, celle qui vous ouvrira la porte d’une nouvelle opportunité, d’une nouvelle activité, d’un nouveau bien-être, d’une abondance plus épanouie et qui vous fera VIBRER plus fort !

 

Les coachings, formations, e-cours et e-books sont des clefs

qui ouvrent sur le meilleur !

 

Cette entrée a été publiée dans ALIGNEMENT, AMOUR, JOIE, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Comments Closed

18 réponses à Prendre UNE Décision

  1. Très bel article… Touchant dans sa réalité, son authenticité. Merci de ce partage très personnel. Heureuse de vous découvrir.

    • Danny KADA dit :

      bienvenue sur ce blog Marine !

      et merci pour votre commentaire. Vous avez raison, l’authenticité est essentielle (en tous cas pour moi) !

      Danny KADA

  2. lynnepion1 dit :

    Comme tu es intéressante! Oser écouter ce que nous dit notre cœur n’est pas toujours facile mais est réalisable. Quand la confiance en soi existe tout les projets deviennent possibles.

    • Danny KADA dit :

      Bonjour Lynne,

      Tu as raison, ce n’est pas toujours facile d’écouter notre coeur, surtout quand il nous suggère de nous lancer dans une voie inconnue. La confiance en soi est en effet une clef indispensable de la prise de décision, d’où l’importance de l’éducation qui permet de la cultiver chez l’enfant ou au contraire de l’anéantir.
      Danny4

  3. Janie Lalande dit :

    Merci Danny, très bel article remplis de sagesse et d’humilité. Lorsque nous apprenons à prendre les bonnes décisions et par ce fait même sortir de nos zones de conforts la vie est plus magique, plus douce.

    • Danny KADA dit :

      Bonsoir Janie,

      Merci d’être une fidèle de ce blog.
      Prendre une décision est souvent difficile sur le moment (je parle bien sûr des décisions importantes). Mais comme tu le dis, quel soulagement ensuite. C’est la prise de décision qui s’accompagne souvent de « prise de tête ». Mais ensuite, nous avons l’impression qu’un fardeau s’est dégagé de nos épaules !

      Belle semaine à toi

      Danny4

  4. Cindy dit :

    Merci pour ce partage très inspirant.
    Nous prenons des décisions chaque jour. Evidemment certaines vont instaurer de plus grands changements que d’autres. L’important pour moi c’est de décider en conscience, c’est d’aller vérifier auprès de notre petite boussole intérieure ce qui nous semble juste pour nous en ce moment ;-)

    • Danny KADA dit :

      MERCI Cindy,

      tu as raison, si nous consultions plus systématiquement notre GPS intérieur, cette petite voix directement reliée à la partie divine de nous-même, au moins pour les décisions importantes, cela nous éviterait bien des hésitations, des errances. Et même si tous nos choix conscients ET inconscients sont des expériences, nous préférons les décisions prises en conscience.

      Danny4

  5. Merci Danny d’avoir partagé ainsi ta vie. Effectivement, une décision peut transformer toute une vie!

    • Danny KADA dit :

      merci à toi Carele. En fait, je ne sais écrire que sur ce que je vis ! Parce que les concepts et les principes placés en dehors du quotidien, cela ne nous sert pas à grand chose (en tous cas à moi).

      Comme je le disais dans un précédent commentaire, cela me touche et me stimule de lire des commentaires et de savoir que tout ce que j’écris atteint d’autres personnes.

      Belle fin de semaine à toi et à bientôt

      Danny4

  6. Tu fais vibrer Danny, merci de ton témoignage très inspirant.

    • Danny KADA dit :

      Merci Brigitte,

      Cela me touche toujours que des témoignages viennent me soutenir dans ma solitude d’auteure. Tu dois aussi connaître cela. S’apercevoir que ce qu’on écrit touche d’autres personnes est une expérience profonde que l’on n’a pas avec des lecteurs de livres publiés de façon traditionnelle.
      Bonne journée à toi

      Danny4 KADA

  7. Stip Suzanne dit :

    Bonsoir Danny, moi aussi, je viens de prendre une décision, celle de faire partie d’un groupe comme ceux que vous animez!! Yen a t’il en région parisienne? Merci Danny
    Cordialement.
    Suzanne

  8. GBEWEZOUN dit :

    c’est bien vrai mais toute bonne décision provient du coeur.Quand nous voyons que ce que nous sommes entrain de faire est une bonne chose alors on se laisse guider par le coeur.Prendre une une décision est un sens d’engagement et de responsabilité car nul ne peut prendre une décision sans un esprit de dissernement.Merci et bonne FETE 2013

    • Danny KADA dit :

      Merci pour votre commentaire,

      Vous me devancez, car justement ce dont vous parlez est le sujet d’ l’article de DEMAIN !!!

      Tout à fait d’accord avec vous : il faut à la fois le discernement ET le coeur !

      Bonne fin d’année et merveilleuse année 2013

      Danny4

  9. Danny KADA dit :

    Merci Soraya

    et l’article de demain répondra à ton mail sur le comment prendre une décision !

    Bonne fin d’année !

    Danny4

  10. nadine dit :

    J’ai pris MA décision hier, je la voit écrit ici aujourd’hui, cette coïncidence est un joli message de mon ange gardien…

    • Danny KADA dit :

      Bonjour Nadine,

      Oui, les petits clins d’oeil sont amusants et nous disent que nous sommes sur la bonne voie.

      Mais c’est surtout notre ressenti qui – s’il est joyeux et léger – nous dit que nous ne nous trompons pas !

      Bonne fin d’année Nadine,

      Danny4