déc
09

L’Éveil Spirituel

L’Éveil Spirituel : Amma

Un des effets directs de la puissance des nouvelles énergies sur la terre est l’accélération de tous les phénomènes dont l’ouverture des consciences.

De plus en plus de personnes en effet cherchent à vivre de façon épanouie et à développer leur amour des autres et d’eux-mêmes.

Dans cette évolution, le chemin vers QUI nous sommes vraiment tient beaucoup de place et notre réussite spirituelle devient un objectif que nous osons avouer.

Hier soir, lors du Sommet Mondial de la Réussite, j’ai particulièrement été touchée et même bouleversée par les conférences de Josée GAUTHIER et Grégory WISPELAERE.

Il faut dire que j’étais tellement « emplie » par ces deux trésors que j’ai ensuite du « digérer » tout cela, sachant que je pourrai écouter Jean-Philippe HULIN dans le pack des conférences ici :

http://www.lesommetdelareussite.com/2012-packs.html

Ce n’est pas pour rien que la canadienne Josée GAUTHIER est surnommée « la Divine Copine ».

Cette femme a choisi les anges et les Êtres de Lumière comme mentors, et de ce fait, ses guidances, ses conférences et ses méditations sont toujours TRES inspirées !

Pour elle, on sait que l’on est sur la bonne voie quand on est en résonance avec tout ce que nous vivons. Et dans ce cas, bien sûr, nous ne voyons plus des coups de chance auxquels succèdent des malheurs parce que tout devient EXPERIENCE dans notre vie.

Pour Josée, la clef de la réussite spirituelle est l’acceptation qui se décompose en 4 étapes :

  • constater ce qui est ;
  • permettre à ce qui est d’exister dans le temps de l’instant ;
  • choisir par amour pour soi et par amour pour les autres ce qui prime pour nous ;
  • agir dans le détachement et le lâcher prise.

Accepter n’est pas oublier ou cautionner ou encore être d’accord avec. C’est se LIBERER et nous avons souvent besoin de PARDONNER pour accueillir ce pardon qui nous allège. Le pardon est toujours donné à partir du coeur et non du mental. Et grâce à lui, on se donne la liberté, c’est un don d’amour pour soi et pour l’autre.

Josée nous a fait pratiquer un exercice particulièrement efficace qui nous a laissés émus car nous avons tous quelque chose ou quelqu’un à pardonner.

À propos du lâcher prise, Josée nous invite à nous poser quelques questions :

  • sur quoi dois-je lâcher prise ?
  • Qui lâche prise ? Et là, ce sera mon Ego qui se crispe pour conserver quelque chose de précieux et qui ignore qu’il peut laisser aller.
  • Comment lâcher prise ? En disant OUI, en permettant, en manifestant l’intention de lâcher prise, en choisissant de lâcher prise.

Josée nous rappelle que le verbe est créateur et que la Vie nous offre toujours ce que nous exprimons. Ainsi, soyons vigilants à ne pas dire : « je veux….une voiture, l’amour, la santé… » car la Vie, ou la Source va nous faire vivre des situations dans lesquelles nous allons toujours continuer à vouloir (et non à vivre ou avoir) ! C’est très subtil.

L’élément le plus important à ses yeux pour réussir est la GRATITUDE ! Et je suis complètement d’accord de par mon expérience.

Et de conclure que pour être ce que nous voulons, nous devons CHOISIR de l’être et « aller le chercher », comme je l’expliquais dans mon article sur ce que je venais de vivre grâce au Transurfing.

Un immense merci à Josée pour ce qu’elle nous a permis de vivre et de comprendre avec le coeur.

Quant à Grégory WISPELAERE, sa conférence m’a littéralement scotchée.

Il a commencé par une phrase de l’Évangile disant :  « cherchez d’abord le Royaume de Dieu (l’Éveil) et tout vous sera donné de surcroît ».

Cela m’a d’autant plus touchée que c’était ma citation préférée il y a 25 ans, à l’époque où j’avais tout et où tout me réussissait au-delà de toute demande.

Et là, j’ai compris que j’avais lâché cet objectif pour me tourner depuis quelques années vers le « comment » réussir qui n’était absolument pas la bonne question évidemment !

Grégory nous a parlé de sa propre expérience d’éveil, de sa quête et de sa rencontre avec des Maîtres authentiques qui ont fait le chemin.

Et sa définition de l’Éveil : la Vie qui coule à l’intérieur de soi ! Ce n’est pas nous qui vivons l’Éveil, mais il se vit en nous !

Pour y arriver, il faut laisser la place et s’abandonner à l’intérieur de soi.

Il y a 3 portes d’accès à l’Éveil :

  • la connaissance des textes sacrés (mental) avec le risque d’obtenir un Ego spiritualisé ;
  • la dévotion qui s’accompagne d’un désir de fusion avec le soi (coeur). Mais c’est un challenge de porter ce désir au-delà des émotions et de rester dans l’attachement ;
  • le service qui consiste à se mettre au service de tout ce qui se présente à nous car tout est Dieu. C’est la voie de l’obéissance avec le risque de tomber sous le joug d’un gourou.

Il y a 3 clefs pour ouvrir ces 3 portes :

  • la marche à reculons dans le coeur (nous avons fait un puissant exercice)
  • la qualité d’intention ou l’intensité du désir
  • les pratiques vivantes qui sont au-delà des pratiques méditatives car elles ont leur propre énergie et qui nécessitent d’être relié à un Maître.

La porte de la dévotion ouvre la porte du coeur au-delà des émotions et nous permet de nous ouvrir aux textes et de servir tout naturellement.

Ensuite Grégory nous a fait vivre une pratique vivante qui permet un processus plus rapide d’Éveil en cette période de grande accélération des évènements et des énergies de ce 3ème millénaire.

Vous comprenez qu’après ces deux puissantes conférences où chacun est ressorti différent, je ne pouvais que remercier, le coeur empli d’une profonde GRATITUDE !

J’espère que ces quelques lignes vont vous donner la soif de donner la priorité absolue à l’Éveil dans votre vie et peut-être ressentirez-vous comme moi la nécessité d’acquérir les packs de toutes ces fabuleuses conférences !

http://www.lesommetdelareussite.com/2012-packs.html

Quant à ce soir, vous entendrez deux de mes mentors humains préférés : Marcelle della FAILLE dont Hélène Chartier vous a longuement parlé avec son coeur et que j’apprécie énormément, ainsi que mon ami Laurent MARCHAND qui est comme un frère pour moi. Je ne connais pas encore la 3ème conférencière Bénédicte ANN.

Je vous parlerai de ces conférences prometteuses demain et j’anticipe joyeusement avec vous ces rencontres un peu magiques qui nous sont offertes. À ce soir !

Danny KADA

laissons la Vie méditer en nous sans chercher à méditer !


Devenez membre de l'AFICEA

déc
03

La Magie de l’Ho’oponopono

Maria-Elisa HURTADO-GRACIET

 

Maria-Elisa HURTADO-GRACIET ou la « Magie » de l’Ho’oponopono

Vous avez sans doute entendu parler de l’Ho’Oponopono, cette technique qui n’en est pas vraiment une, cet état d’être particulier qui permet de pacifier des relations à distance entre autres choses.

Cette forme de méditation hawaïenne a été reprise par un psychiatre japonais, le Docteur LEN, qui l’a utilisée avec un immense succès dans un asile-prison.

Sans jamais rencontrer les nombreux patients qui peuplaient la clinique dont il était le directeur, il s’est contenté de méditer sur leurs dossiers en répétant invariablement les mêmes mots :

  • je suis désolé de t’avoir fait souffrir
  • s’il te plait, pardonne-moi
  • je te remercie
  • je t’aime.

Et comme vous le remarquez, pas besoin d’aller rencontrer la personne à laquelle nous avons fait du tort.

D’autant plus que l’Ho’Oponopono se pratique également lorsque nous sommes celui qui s’est senti blessé ou agressé !

Tout cela parce que nous ne faisons qu’UN les uns avec les autres et que nous avons tous notre part de responsabilité dans tout ce qui se passe dans le monde !

Maria-Elisa HURTADO-GRACIET est co-auteur de plusieurs ouvrages sur l’Ho’Oponopono ainsi que sur l’EFT, cette technique d’auto accu-pressure qui permet de nous libérer de nos blocages.

Maria-Elisa nous offrira une conférence gratuite sur le web le 5 décembre à 19 heures dans le cadre du Sommet Mondial de la Réussite !

http://www.lesommetdelareussite.com/amember/go.php?r=105&i=l1

Elle nous expliquera comment laisser notre partie divine s’exprimer et nul doute que sa conférence sera passionnante puisque par cette méthode nous verrons des miracles s’opérer dans nos vies et que nous retrouverons la paix intérieure.

ATTENTION ! Le sommet de la Réussite dont je vous parle depuis quelque temps, c’est DEMAIN 4 décembre, alors cliquez vite pour vous inscrire si ce n’est déjà fait

Rejoignez le Sommet Mondial de la Réussite 2012

nov
30

L’Eveil Spirituel

Grégory WISPELAERE

« Réussir sa vie spirituelle en découvrant la clef de l’Éveil »

Voilà ce dont va nous parler Grégory WISPELAERE.

Dans cette époque tourmentée, nous sommes nombreux à développer notre vie spirituelle, comme si nous sentions que seul l’Essentiel a de l’importance, et que ce qui ne vibre pas en accord avec notre Être divin n’est que vêtements usagés que pouvons laisser aux vestiaires.

J’avais connu le Grégory animateur de stages sur le rire libérateur, et même sans le voir, par la magie de la communication virtuelle, il m’avait souvent fait rire aux éclats et même à en pleurer.

J’avais bien sûr écouté avec intérêt ses conférences sur la Loi d’Attraction et sur le moyen d’augmenter nos revenus.

J’avais apprécié – d’autant plus que je ne me déplace pas – le conférencier clair et enthousiaste qui s’exprimait avec passion sur le web.

Et puis je découvre, et vous allez découvrir avec moi, un Grégory qui était déjà présent dans l’ombre mais ne se manifestait pas ouvertement : un être profondément spirituel engagé sur un chemin personnel qu’il a défriché au fil des ses pèlerinages et de son avancée dans la VIE.

Grégory nous montrera que nous avons DEJA la clef de l’Éveil et de ce Lieu Unique comme il l’appelle. Et il nous promet même de nous faire découvrir un processus nous permettant de vivre une expérience d’Éveil.

« Que la vie soit ton seul maître. TOUT est parfait, TOUT EST JOIE. Regarde. »

Voilà le message que nous transmet Grégory WISPELAERE au cours de ce discours sur l’Éveil.

Sans nul doute que vous serez nombreux à l’écouter de chez vous, bien au chaud puisque sa conférence du 8 décembre à 19 heures sera gratuite comme celles de tous les autres conférenciers du Sommet de la Réussite.

Si vous voulez y participer, CLIQUEZ vite sur l’image ci-dessous ! N’oubliez pas que c’est GRATUIT

Rejoignez le Sommet Mondial de la Réussite 2012

nov
18

Si le Divin est en nous, à quoi sert de prier  ?

Si le Divin est en nous, à quoi sert de prier  ?

Je ne sais pas pour vous, mais tant que je considérais que le Divin (Dieu) était à l’extérieur de moi, il m’était non seulement facile mais aussi très fréquent de prier : prier pour demander certes, mais surtout pour remercier !

J’étais alors capable de prier dans la joie aussi bien des prières toutes faites et répétitives comme le chapelet ou des mantras, que des prières spontanées et personnelles.

Et puis j’ai étudié les concepts de la Loi d’Attraction et j’ai alors appris et compris que la Source se trouvait AUSSI en moi, pas seulement à l’extérieur de moi mais dans mon cœur !

Cela a compliqué considérablement mes pratiques de prière je vous l’avoue. Remercier ce diamant caché au fond de moi, demander quoi que ce soit à cette partie sage de moi-même, cela me paraissait saugrenu et surtout difficile.

Il a fallu d’abord que j’apprenne à m’aimer et bien sûr à aimer cette partie constituée de la même substance que le Divin qui se trouve en chacun et en moi également.

Mais comme cela s’est révélé chaotique !

Pendant des mois, je ne suis plus du tout parvenue à prier. Sauf par écrit lorsque j’écrivais à ce Dieu que je continuais alors à percevoir à l’extérieur.

Et puis j’ai compris à demi : il ne s’agissait pas de me tourner vers moi et de me prier en quelque sorte, pas plus que de prier un personnage qui se situerait dans un Ciel éloigné de moi. Il était en moi, et j’étais en Lui, nous ne formions qu’UN.

Je découvris ainsi l’unitude et la puissance du co-Créateur que je suis.

Ainsi, je pouvais continuer à m’adresser à la Source, mais au lieu de la sentir très loin, je me sentais unie à Elle.

Quel sentiment de bien-être et de puissance toute à la fois !

Pour terminer, j’ai découvert que je n’avais pas besoin de paroles – qu’elles soient spontanées ou non – pour prier.

Chaque fois que nous aimons, chaque fois que nous faisons quelque chose, que nous disons quelque chose, que nous posons notre regard dans un état d’amour et de joie, nous sommes en prière, c’est-à-dire connectés au Divin.

Aujourd’hui, je peux « prier » en regardant la photo de quelqu’un de malade, mais également d’un responsable politique ou autre.

Simplement, je le regarde ou je pense à lui si je ne possède pas de photo, en envoyant le plus d’amour, en rayonnant le plus d’amour possible. C’est-à-dire en étant connectée au Divin.

Je peux le faire lorsque je téléphone, ou lorsque quelqu’un me confie ses fardeaux.

Je peux le faire lorsque j’écris ou lorsque je ne fais rien !

Aimer est devenu pour moi synonyme de prier.Et prier est devenu synonyme d’aimer !

Et chaque fois que j’ai pu être le témoin et l’intermédiaire de ce que l’on pourrait appeler « un miracle », je n’étais pas en train de demander quoi que ce soit.

J’étais simplement en train de diffuser la Lumière de la Source à travers l’Amour qui jaillissait de mon cœur.

Excellente semaine à vous dans l’Amour inconditionnel qui guérit et déplace des montagnes !

Avec tout mon amour,

Danny KADA

le Dalaï Lama

 

nov
11

Et si l’on parlait de Spiritualité ?

Bonjour à vous !

Avez-vous remarqué que lorsque nous traversons une période délicate, instinctivement nous nous tournons vers la spiritualité, et commençons ou recommençons à prier ou à méditer ?

En ce moment, nous vivons une période très particulière puisque nous avons la grande chance de participer au changement déjà amorcé depuis plusieurs années.

Que ce soit au niveau économique, politique, géologique, spirituel, climatique, énergétique, biologique, technologique, éthique, religieux ou médical, tout dans notre monde change à très grande vitesse aujourd’hui.

Peut-être ressentez-vous la nécessité de vous questionner vous aussi sur vos croyances, et de rassembler divers outils de la Loi d’Attraction entre autres pour vivre au mieux tous les évènements à venir, quels qu’ils soient !

J’ai pensé qu’un petit e-par-cours spirituel pourrait intéresser un certain nombre d’entre vous.

Ce cours de 11 chapitres est conçu différemment des cours habituels puisqu’il est essentiellement composé de questionnements conçus pour vous aider à clarifier vos croyances et conceptions.

Il traite :

- du Divin ou de la Source

- de l’intuition ou GPS intérieur

- de la vie et de la mort

- de qui vous êtes vraiment

- de pourquoi vous êtes venu sur terre

- de votre rôle particulier

- de vos limites et de la Liberté

- de l’Unitude et de vos liens avec la Création

- de la Foi et de la Prière/méditation

- de votre chemin personnel

- et montre en quoi tout cela peut vous aider en toutes circonstances

Livré en une seule fois, au tout petit prix de 59€ seulement, si cela vous inspire vous n’allez pas hésiter.

Et je reste bien sûr à votre disposition pour répondre à vos questions par mail.  

Je vous attends avec tout mon amour !

Danny KADA


Mère Meera

nov
07

Êtes-vous de ceux qui cherchent l’Or en chacun ?

Êtes-vous de ceux qui cherchent l’Or ou la boue en chacun et en toute situation ?

Avez-vous remarqué que la plupart du temps, lorsque nous parlons à nos amis d’autres personnes, nous finissons par critiquer ces absents ?


C’est parfois insidieux, car comme nous sommes bien élevés et qu’en plus nous cheminons sur une voie de développement personnel, nous essayons bien sûr d’être positifs. Alors, cela donne ça :

« J’ai vraiment apprécié le cours (le film, le livre, etc), je le trouve très intéressant mais tout de même vraiment TROP cher… »

ou encore « François, il fait très bien la cuisine, ça c’est vrai. Dommage que cela ne lui arrive pas plus souvent !!! »

ou peut-être : « La nouvelle robe de Mathilde est très élégante et sûrement très chère. Je me demande où elle se procure tout cet argent qu’elle dépense en fringues. »

« Ce film est pas mal, tu as raison, mais c’est dommage que ce soit untel qui joue le personnage principal. Avec tout le poids qu’il a pris, il est devenu impossible. »

Vous vous demandez sans doute quand je vais parler d’or et où je veux en venir…

Souvenons-nous que nous attirons des situations en correspondance avec ce que nous vibrons.

Alors notre intérêt à tous est de nous focaliser le plus souvent sur le positif en chaque chose et en chacun – ce que j’appelle l’OR – plutôt que sur la boue qu’il y a autour !


 

Je me souviens d’une époque assez lointaine il faut bien en convenir où je passais beaucoup de temps à écrire dans une célèbre brasserie parisienne.

Quand je dis que j’écrivais, j’essayais d’écrire car j’étais en permanence interrompue par des inconnus (surtout des hommes) qui s’asseyaient à ma table pour me confier leurs soucis, me parler d’eux, se raconter…

Et comme je n’étais pas du tout impliquée dans leur vie, je les écoutais sans aucun jugement, sans les interrompre, sans chercher à savoir si ce qu’ils me disaient était « vérité » ou « mensonge ».

J’écoutais avec empathie et bienveillance ces inconnus à qui il arrivait fréquemment de verser quelques larmes tant ils étaient étonnés de s’entendre dire ces confessions.

Et mon regard – et ma parole lorsque je parlais – se posait alors sur la plus belle partie d’eux, celle que je devinais, celle qu’ils rêvaient, celle que je pressentais. Si bien que toutes ces brèves rencontres étaient magiques.

À regarder l’or en chacun, je leur permettais de se hisser (ne serait-ce que pour un petit moment) à la hauteur de leur idéal.

 

Et si nous tentions de voir l’or en chacun et en chaque situation, plutôt que de repérer les signes de ce qui ne va pas autour de nous ?

Une bonne idée n’est-ce pas ?

J’attends vos témoignages avec impatience !

Danny KADA




 

oct
24

Parlons de l’Unitude !

Un jour par an nous célébrons l’UNITUDE partout dans le monde. Mais pourquoi ne pas la célébrer chaque jour ?

Mais qu’est-ce que l’Unitude ?

Les spiritualistes et les métaphysiciens l’avaient pressenti depuis des millénaires en comprenant intuitivement la correspondance qu’il y a entre microcosme et macrocosme, que ce soient les philosophes grecs ou les premiers chrétiens dans le Nouveau Testament.

Mais les scientifiques, et les physiciens quantiques en particulier, ont confirmé et démontré que nous sommes tous constitués de la même substance : humains, animaux, fleurs, planètes et même objets divers… ne sont que de l’énergie assemblée de façon différente !

Les scientifiques sont parvenus à découvrir qu’à l’origine de l’Univers, lors du Bing-Bang, la totalité de l’univers était contenu dans une bille grosse comme un petit pois et qu’en une fraction de seconde, toute la matière s’était expansée à une vitesse vertigineuse.

Mais comme ils ont aussi démontré que lorsque deux molécules avaient été en contact, elles continuaient à rester en relation, quelque soit la distance qui les sépare par la suite, et quel que soit le temps qui s’écoule, cela prouve scientifiquement que tout est relié dans l’univers.

Cela peut vous surprendre, et pourtant, c’est ainsi que nous expliquons notre sentiment d’appartenance à cet univers.

Cela vous est-il déjà arrivé de vous perdre dans la profondeur d’un ciel étoilé et de ne plus trop savoir où vous êtes ni qui vous êtes ?

Cela vous est-il arrivé de vous allonger dans un champ fleuri et de vous fondre en lui, ainsi que dans le ciel, dans le nuage qui passe, dans l’insecte qui escalade le brin d’herbe, dans le chant d’un oiseau ou d’un ruisseau et même dans un parfum avec lequel vous ne faites plus qu’un ?


La merveille de ce sentiment d’Unitude, c’est que nous ne pouvons que nous aimer et nous respecter, aimer les autres et les respecter, aimer les animaux et les respecter, aimer notre terre et en prendre soin.

Cela vous est forcément arrivé de ressentir un profond sentiment d’empathie pour quelqu’un ou pour plusieurs personnes dans un groupe qui vibrait sur la même longueur d’ondes que vous…

Et vous avez déjà, pendant de courts instants peut-être, ressenti un amour inconditionnel qui vous faisait ressentir une sensation d’expansion extraordinaire. Comme une expérience de conscience élargie en quelque sorte.

Alors, en ce jour où vous lisez cet article, unissez-vous par la pensée à tous les autres, à tous ceux que vous connaissez et que vous ne connaissez pas, à ceux qui habitent votre pays et à ceux qui habitent au loin, ceux qui parlent votre langue et ceux qui en parlent une autre, à ceux qui ne possèdent pas notre langage comme les animaux mais qui sont un reflet de nous-mêmes par certains aspects.



Quelle merveille que cette Création !

Chantons en ce jour ! Dansons cette Joie qui monte en nos coeurs ouverts ! Ressentons cette vague d’amour universel qui nous unit tous et soyons remplis de gratitude.

Je suis toi et tu es moi. Je suis moi et je suis l’autre. Il n’y a plus de pardon à donner, simplement à être.

MERCI !

Danny KADA


oct
16

Comment Pardonner ?

Lorsque j’ai pris mon clavier pour écrire sur le PARDON, c’est l’image de l’épi de blé et du champ ensemencé qui m’est venue à l’esprit, sans que je sache pourquoi.

Et puis, en y réfléchissant, je me dis qu’il y a forcément une raison et que celle-ci est incluse dans l’image du champ issu d’un seul grain lui-même tombé de l’épi.

Qu’est-ce que cela a à voir avec le pardon ?

Nous avons tous, au fil des ans, engrangé des griefs, des rancœurs, des haines parfois, contre des personnes que nous rendons responsables de notre souffrance, de notre faillite, de notre déception, de notre solitude, etc.

Si nous laissons les autres être responsables de nos émotions, nous perdons tout pouvoir dans notre vie, et ce n’est pas ce que nous désirons.

Si par contre nous comprenons que nous pouvons choisir de ne pas souffrir d’une infidélité, d’un mensonge, d’un vol, etc. dont nous avons été en quelque sorte le co-créateur dans la mesure où nous l’avons laissé se manifester dans notre existence, alors nous reprenons notre pouvoir.


 

 

La souffrance ne va pas disparaître totalement au départ, mais elle va grandement s’atténuer tant elle est est causée par notre propre colère.

En effet, et c’est là que l’image du grain et de l’épi prend tout son sens, nous sommes tous reliés.

Comme chaque grain de blé issu du même épi est de même nature qu’un autre grain bien que différent et unique, nous sommes aussi issus de la même Source, chacun différent et unique mais cependant identique dans l’Essence.

Notre corps lui aussi est composé de trilliards de cellules qui ont chacune une fonction différente. Et pourtant, c’est lorsque toutes ces cellules fonctionnent de concert en harmonie que nous sommes en pleine forme et en santé !

Chaque fois que nous laissons la disharmonie s’introduire en nous parce que nous « en voulons » à quelqu’un, notre fréquence vibratoire baisse considérablement, et le résultat est que nous cessons de nous sentir bien. Et ce n’est évidemment pas ce que nous désirons !

Parfois, il nous semble que c’est de notre « devoir » de manifester de la rancune envers quelqu’un et nous nous prenons à murmurer « ce serait trop facile qu’il s’en tire à bon compte… » nous montrant de cette manière aussi puérils que les enfants qui donnent un coup de pied dans la table contre laquelle ils se sont cognés ! (sous entendu « la table m’a fait mal, je vais lui faire mal à mon tour ! »)

Mais nous nous rendons bien compte que tant que nous avons de la colère – ou pire de la haine – contre quelqu’un, nous ne pouvons trouver la paix et la joie sereine.

J’ai accompagné des personnes qui s’étaient rendu malades gravement à cause d’une colère ou d’une haine violente. Cela pourrissait leur vie (et leur corps) littéralement. Jusqu’au jour où je les ai aidées à PARDONNER.

Évidemment, ce n’est pas si facile sinon cela se saurait.

Il y a bien le pardon que j’appelle le pardon intellectuel ou mental que l’on donne avec sa tête et non pas avec son coeur.

Vous le reconnaissez à cela que lorsque vous parlez de la personne, vous ne pouvez pas vous empêcher de la critiquer, même si vous vous empressez d’ajouter que vous ne lui en voulez plus.

Le pardon dont je parle, le seul et véritable pardon part du coeur et touche le coeur de l’autre sans qu’un seul mot ne soit prononcé, sans qu’une lettre ne soit écrite ni une rencontre nécessaire. Bien au contraire.

L’exercice de l’Ho’Oponopono va vous y aider grandement. Souvenez-vous, si par exemple vous reprochez à votre conjoint qui se prénomme Arthur son infidélité et que cela empoisonne votre vie, vous pouvez vous répéter plusieurs fois par jour :

« je suis désolée Arthur

s’il te plaît pardonne-moi Arthur

je t’aime Arthur

merci Arthur »

Ceci est une suggestion puissante. Je préfère utiliser la formule en ajoutant le prénom (cela peut être le vôtre si contre vous que vous êtes en colère), je trouve cela beaucoup plus fort ainsi.

Remarquez bien que vous demandez pardon à Arthur alors que c’est lui qui a été infidèle…

ceci est une approche nouvelle et même révolutionnaire

(ou évolutionnaire) qui nous permet de revendiquer notre part de responsabilité dans tout ce que nous vivons.

Acceptons d’endosser la pleine responsabilité de ce que nous vivons, même si en apparence les ennuis viennent de l’extérieur comme le fait de nous faire renverser dans un passage piétons, ou d’avoir un accident avec une voiture conduite par une personne en état d’ébriété. Rien n’est extérieur à nous, nous sommes les maîtres à bord de notre navire.

Et nous n’avons pas à manifester de la haine envers quelqu’un d’autre qui n’est en fait que le mur contre lequel nous nous cognons nous-même.

O.K. Mais comment pardonner du fond du coeur ?

En dehors de l’Ho’Oponopono, il y a un petit exercice de relaxation/visualisation que j’aimais bien faire pratiquer aux personnes qui me consultaient dans le passé.

Une fois dans un état de relaxation, c’est-à-dire lorsque votre corps est parfaitement détendu, effectuez de profondes respirations. A chaque inspiration, vous allez visualiser de la Lumière qui entre en vous, et à chaque expiration vous rejetterez vos soucis et souffrances, colères et griefs.

Vous pourrez alors visualiser un ballon de baudruche que vous tenez au bout d’une ficelle par la main. Au coeur du ballon se trouve les griefs que vous reprochez à la personne à laquelle vous en voulez encore. La particularité de ce ballon magique est de transformer les cailloux bien lourds en poids plume.


Vous allez pouvoir lâcher la ficelle et laisser s’envoler le ballon dans le vent, en soufflant dessus si vous voulez. Jusqu’à ce qu’il disparaisse de votre horizon.

Vous pourrez renouveler l’exercice chaque jour jusqu’à ce que vous ne ressentiez plus de pincement au plexus ou un serrement à la gorge en pensant à cette personne.

Et dites-vous bien que c’est à VOUS que vous faites du bien en pardonnant à l’autre, VOUS que vous libérez d’une chaîne qui vous retient prisonnier.

Essayez donc et dites-moi ce que vous en pensez.

Je vous invite à lire ou relire l’article que j’avais écrit en mars sur ce sujet passionnant qui nous concerne tous à un moment ou à un autre :

http://loidelattraction.com/le-jour-ou-jai-pardonne.php

À bientôt !

Danny


oct
11

Comment s’aimer soi-même ?

Comment s’aimer soi-même ?

 

Avant de voir comment s’aimer, comprenons rapidement POURQUOI il est important de nous aimer.

Comme il est écrit sur cette photo, puisque nous allons vivre toute notre vie avec nous, alors, autant que ce soit en compagnie de quelqu’un que nous aimons, non ?

Et puis, comment les autres pourraient-ils nous trouver intéressant et aimable si nous nous détestons ou ne nous aimons pas ?

Pour ceux qui connaissent un peu le Nouveau Testament, il est dit : « Aime ton prochain comme toi-même ».

La difficulté pour beaucoup c’est que nous nous efforçons d’aimer les autres …alors que nous ne nous aimons pas nous-même !

Alors que faire ?

Comment pouvons-nous apprendre à mieux nous aimer au quotidien ?

Tout d’abord, il me semble important de nous souvenir de QUI nous sommes : des êtres divins de même essence que la Source, de puissants Co-Créateurs ! Rien que cela !

Alors, peu importe que nos parents, nos éducateurs (ou nous-mêmes) nous aient répété que nous étions nuls et stupides, que nous ne réussirions jamais, que nous étions maladroits, paresseux, menteurs ou moches, cessons de croire tout cela pour nous focaliser sur le pur DIAMANT que nous sommes.

Vous ne me croyez pas ?

Pouvez-vous me donner une seule bonne raison de ne pas vous aimer ? N’êtes-vous pas capables d’amour, de gentillesse, de serviabilité, de générosité, d’héroïsme même s’il le faut ?

 

Ne sentez-vous pas parfois, de façon fugace, ou même un peu plus longtemps, que vous êtes reliés à ceux qui vous entourent et à l’Univers tout entier ?

Lorsque par une claire nuit d’été vous regardez un magnifique ciel étoilé et que vous plongez votre regard dans cette infinitude, cette immensité dont la profondeur n’a pas de fin, cela ne vous donne-t-il pas le vertige ?

Et ne vous émerveillez-vous pas devant tant de grandeur dont vous faites partie intégrante ?

Haïssez-vous les étoiles, ou les fleurs, ou les oiseaux ou le sourire d’un bébé ?

Détestez-vous la rosée sur un brin d’herbe ou encore une fleur, ou la branche de pommier qui fleurit ou le coucher de soleil ?

 

Impossible n’est-ce pas ?

Alors, comment pourriez-vous détester ou du moins ne pas aimer cet être que vous êtes, merveille des merveilles, capable de tant de faiblesses et de forces tout à la fois ?

Il est vrai que nous avons des faiblesses que certains appellent défauts. Mais ne nous servent-t-elles pas de tremplins pour nous élever, ne sont-elles pas l’ébauche des qualités que nous aimerions avoir ?

Un des principes de la Loi d’Attraction nous apprend que nous sommes chacun le créateur de notre monde en quelque sorte. Et que rien de ce que disent ou pensent les autres ne peut affecter notre propre univers à moins que nous ne l’autorisions.

Et bien souvent, les personnes qui ne s’aiment pas manquent tellement de confiance en elles qu’elles quémandent des conseils à droite et à gauche, ne se jugeant pas aussi compétentes que le voisin pour décider ce qui est le meilleur pour elles…

Un petit moyen de commencer à vous aimer est de pratiquer chaque matin « l’exercice du miroir ». Tandis que vous êtes dans la salle de bains, regardez-vous dans le miroir pendant cinq minutes en souriant (vous verrez que c’est long !). En souriant de tout votre être : avec les lèvres, avec les yeux, avec le coeur… Sentez à quel point vous êtes important, combien vous êtes précieux pour la planète, et pendant ces délicieuses cinq minutes, dites-vous des mots gentils et pensez à tout ce que vous allez vivre de positif et d’agréable durant la journée qui vient.

Souvenez-vous que nul ne peut vous aimer véritablement tel que vous êtes si vous-même ne vous aimez pas.

Alors, cela vaut peut-être la peine de considérer vraiment que vous avez une valeur infinie et que si vous êtes venu sur terre c’est que vous avez un rôle à jouer – aussi modeste soit-il – que nul autre que vous ne peut « jouer ». Une place que personne d’autre ne peut occuper, une vibration unique que vous seul pouvez émettre dans la symphonie de l’Univers.

Bonne semaine à vous et je vous invite à vous interroger si votre peu d’amour pour vous-même, le cas échéant, ne viendrait pas du fait que vous n’avez pas encore trouvé tout à fait quelle est votre mission de vie ?

http://loidelattraction.com/0-e-cours-mission-de-vie

 





 

août
25

L’amour de soi

L’amour de soi, vous connaissez ?

J’ai découvert aujourd’hui un magnifique texte sur l’amour de soi et je ne résiste pas au plaisir de vous le partager.

Le rapport avec la Loi d’Attraction ?

Plus nous nous aimons, plus nous vibrons haut et plus nous attirons à nous ce que nous désirons et matérialisons nos rêves. Qu’en pensez-vous ?


« Aujourd’hui, je m’accepte tel (le) que je suis, sans me juger.


J’accepte mon esprit tel qu’il est, avec toutes mes émotions, tous mes espoirs et mes rêves, ma personnalité, ma façon d’être unique.


J’accepte mon corps tel qu’il est, dans toute sa beauté et sa perfection.


Que l’amour que j’ai envers moi-même soi si fort que jamais plus je ne me rejette, ni ne sabote mon bonheur, ma liberté et mon amour.


Désormais, que chacune de mes actions, de mes réactions, de mes pensées et de mes émotions soit fondée sur l’amour.


J’accrois mon amour pour moi-même, jusqu’à ce que tout le rêve de ma vie soit transformé et que la peur et les drames cèdent la place à l’amour et la joie.


Que la puissance de mon amour pour moi soit assez forte pour briser tous les mensonges qu’on m’a programmé à croire, tous ceux qui m’ont fait croire que je ne suis pas à la hauteur, pas assez fort(e), pas assez intelligent(e), et que je ne m’en sortirai pas.


Que la puissance de mon amour pour moi soit si forte que je n’aie plus besoin de vivre ma vie en accord avec l’opinion d’autrui.


J’ai une confiance totale en ma capacité à effectuer les choix que je dois faire.


Paré de mon amour pour moi je n’ai plus peur de faire face à quelque responsabilité que ce soit dans ma vie, ni à quelque problème dont je trouve la solution quand il se présente.


Quoique je veuille accomplir, puissé-je le faire avec la puissance de mon amour pour moi-même.


A partir d’aujourd’hui, je m’aime tellement moi-même que je ne fais plus rien contre moi.


Je peux vivre ma vie en étant moi-même et non en prétendant être quelqu’un d’autre dans le but de plaire à autrui.


Je n’ai plus besoin que les autres me disent du bien de moi, car je sais qui je suis.


Grâce à mon amour pour moi, je prends désormais plaisir à l’image que me renvoie le miroir de moi-même. Qu’un sourire illumine mon visage et qu’il accroisse ma beauté intérieure et extérieure.


Je ressens un tel amour pour moi que ma propre présence m’est toujours un plaisir.


Je m’aime sans jugement car lorsque je me juge, il en résulte des reproches et de la culpabilité puis le besoin de me punir, de sorte que je perds de vue mon amour.


Je fortifie ma volonté de me pardonner en cet instant.


Je nettoie mon esprit de tout poison émotionnel et de tout jugement afin de vivre dans la paix et l’amour.


Que mon amour pour moi-même soit la force qui change le rêve de ma vie !


Armé de ce nouveau pouvoir dans mon cœur, le pouvoir de l’amour de soi, je transforme chacune de mes relations à commencer par celles que j’ai avec moi-même.


Je me libère de tout conflit avec autrui.


Je suis heureux(se) de passer du temps avec ceux qui me sont chers et je leur pardonne toute injustice encore ressentie en moi.


Je m’aime tellement que je peux pardonner quiconque m’a blessé dans mon existence.


J’ai le courage d’aimer ma famille et mes amis sans conditions et de modifier mes relations de la façon la plus positive et la plus empreinte d’amour.


Je crée de nouveaux canaux de communication dans mes relations, de manière à ce qu’il n’y ait plus de guerre de pouvoir, ni de perdant ou de gagnant.


Je peux travailler en équipe, pour l’amour, pour la joie et pour l’harmonie.


Mes relations avec ma famille et mes amis sont fondées sur le respect et la joie, afin de ne plus ressentir le besoin de leur dire comment penser ou se comporter.

Mes relations romantiques sont les plus merveilleuses.
La joie m’envahit chaque fois que je partage mon amour avec mon partenaire.


J’accepte les autres tels qu’ils sont, sans jugement, car lorsque je les rejette, je me rejette moi-même. Et quand je me rejette, on me rejette.


Aujourd’hui, je prends un nouveau départ.


Je recommence ma vie en ce jour avec la puissance de l’amour de soi.


J’apprécie ma vie, j’apprécie mes relations, j’explore la vie, je prends des risques, je suis vivant (e), je ne vis plus dans la crainte de l’amour.

J’ouvre mon cœur à l’amour qui est mon droit de naissance.


Je deviens Maître de la Gratitude, de la Générosité et de l’Amour afin de pouvoir jouir de toutes les créations à tout jamais. »


Extrait de : La maîtrise de l’amour par Don Miguel RUIZ.

Danny KADA


 


 

 

 

Articles plus anciens «

» Articles plus récents