Manquez-vous parfois de Temps ?

 

 

 

 

 

 

 

Manquez-vous parfois de Temps ?

Nous avons tous des montres, réveils, horloges, téléphone et ordinateurs qui nous donnent l’heure, ce qui semble montrer que le temps est mesurable. Et donc stable et immuable.

Et pourtant…

Comme moi, vous avez déjà pris conscience d’un temps élastique, d’un temps qui s’étire ou au contraire s’accélère, d’un temps qui parfois en arrive à arrêter son cours.

Le temps n’a rien de fixe, et une heure ne mesure pas toujours la même durée !!!

Évidemment, il s’agit là d’une hérésie et d’une contre-vérité pour les esprits cartésiens.

Observez la durée du temps lorsque vous attendez quelque chose : immédiatement, il se met à ralentir. Les enfants piaffent d’impatience à la perspective de Noël ou des vacances.

Lorsque nous attendons le résultat d’une opération chirurgicale, d’un diagnostic ou d’un examen, nous avons tendance à regarder notre montre toutes les trois minutes, car le temps n’avance pas.

Lorsque nous sommes avec notre amoureux et que nous passons un moment d’exception, le temps s’accélère alors et – comme on dit – nous ne le voyons pas passer !

J’ai même vécu pendant une dizaine d’années une relation amoureuse très forte au cours de laquelle, dès que j’étais en présence de mon partenaire, une de mes montres ou un de mes réveils s’arrêtait… et se remettait en marche à son départ !

Eh oui, c’est à peine croyable. Et non seulement le temps nous paraît plus ou moins rapide ou lent, mais il est même possible dans certains cas de manifester cela à travers le fonctionnement de nos appareils à la mécanique extrêmement précise.

Pendant longtemps, et malgré le fait que l’heure soit indiquée sur des cadrans ronds, nous avons considéré le temps de façon linéaire et avons dessiné une ligne droite en abscisse ou en ordonnée pour l’introduire dans une équation.

Mais comment représenter le temps sur un graphique par exemple, s’il fluctue en fonction de nos émotions, de nos attentes, de nos sentiments ?

Si je voulais tracer la droite représentant ma vie, il y aurait des périodes très longues qui se traînaient sur dix ans pendant l’enfance, une période beaucoup plus courte et brève de vie intense, puis un temps qui n’en finissait plus, un temps immobile et dont je ne voyais pas l’issue en quelque sorte, pour enfin parvenir au temps vivant, celui de la vie que je me crée depuis 28 ans. Et au cours de toutes ces années, il y a une alternance de temps rapide et lent, de temps qui s’étire ou se contracte. Ce qui fait que je suis bien incapable de représenter tout cela sur un graphique !

Autre curiosité du temps, le futur n’existe pas. Pas du tout puisque lorsqu’il sera là, ce sera déjà le présent ! Et beaucoup d’entre vous passent peut-être du temps à se morfondre pour un avenir qui n’existe pas et n’existera jamais. Ah ! Ah !

Pour ce qui est du passé, il n’existe que sous la forme de souvenirs. Et si le temps est élastique lorsque nous le vivons au présent, il est encore plus subjectif lorsqu’il s’agit de souvenirs : pour les pessimistes, un accident ou une douleur qui a duré objectivement peu de temps, va continuer à vivre des années et des années…

Tandis qu’au contraire pour les optimistes, une longue période de souffrance est soit zappée, soit prend une place minime dans notre histoire.

Donc, puisque seul le présent existe vraiment, il est essentiel de le vivre pleinement et consciemment.

Mais comment vivre le présent en conscience ?

Comment être attentif à chaque instant, à chaque geste, à chaque parole, au flot de nos pensées ?

Tout d’abord, la première des choses, c’est de faire taire notre mental, cette voix « du concierge » qui n’arrête pas de parler en nous à tous propos, critiquant, jugeant, disséquant, cette voix qui est celle du monologue intérieur et qui se situe dans notre tête.

Elle se tait spontanément si nous :

  • méditons
  • prions
  • répétons des mantras
  • sommes alignés
  • faisons du sport de façon intensive
  • dessinons ou peignons
  • faisons l’amour
  • et en bien d’autres circonstances.

 

Mais nous pouvons vivre pleinement l’instant présent en accomplissant n’importe quelle action : faire la vaisselle, manger une omelette, éplucher des légumes, cultiver notre jardin, coudre une robe ou fumer une cigarette… peu importe, ce n’est pas la nature de l’action qui détermine ma conscience, mais mon état d’esprit, ma présence à la situation.

Que se passe-t-il lorsque je vis dans le présent ?

Il s’opère alors un phénomène assez magique dont je vous ai déjà parlé plus haut. Le temps cesse d’exister et nous entrons dans l’éternité ! Et je peux vous assurer que c’est magnifique et exaltant à vivre, et cet espace d’éternité qui s’offre à nous mérite que nous nous y intéressions. Il est si vaste que notre vie s’étend davantage. Et simultanément, cette éternité dont je parle n’est qu’un point au centre de notre vie qui tourne autour. Un point qui contient tout : le présent bien sûr, mais aussi le passé et l’avenir.

Alors là, c’est ici que cela se complique si on peut dire !

Si cet espace particulier rassemble en lui passé, présent et avenir, pas étonnant à ce que certains aient accès à l’avenir probable et se remémorent des vies « passées ». vous noterez les guillemets, car ces vies « autres » sont peut-être en train de se dérouler simultanément, dans un espace temps multiple, comme le suggère la physique quantique et ses mondes parallèles qui nous font songer à de la science fiction.

Ma question de départ vous interrogeant sur le fait de manquer de temps ou non, doit vous faire souvenir que le sentiment de manque ne fait qu’amplifier la pénurie que nous ressentons selon la Loi de l’Attraction. Donc, évitez de dire que vous n’avez pas le temps, que vous manquez de temps, que vous êtes surbooké, etc.

Et voyez comment vous organiser pour faire des choix, puisqu’il s’agit finalement toujours de choix à opérer entre tout ce que nous voudrions accomplir et le temps dont nous disposons.

Si vous faites bien taire la voix du concierge, si vous prenez la peine de vous aligner avant de commencer votre journée, si vous prenez l’habitude de faire un tri entre ce qui est urgent et essentiel à mettre en œuvre et ce qui ne l’est pas, ce que vous pouvez déléguer et ce qui doit être fait par vous, si vous agissez sans précipitation quelles que soient les circonstances, vous aurez toujours le temps.

Et puis, la spire du temps ou encore son abscisse ne sont-elles pas englouties par la notion d’éternité qui les renferme toutes les deux ?

Et puisque nous sommes éternels, tant dans le moment présent qu’au regard de l’éternité dans un Univers en expansion dont nous faisons intimement partie, cela ne nous assure-t-il pas d’avoir le temps de tout faire ? Pour moi, j’en suis persuadée.

Qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à vous exprimer ci-dessous. Merci d’avance.

Danny

PS Vous pouvez lire l’excellent ouvrage  « Le pouvoir du moment présent – Guide d’éveil spirituel » de Eckhart TOLLE

Cette entrée a été publiée dans LOI ATTRACTION, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à Manquez-vous parfois de Temps ?

  1. Gagnerdelargent.tv dit :

    J avoue qu il y a sacre bout de temps que je n avais pas denicher un article de cette qualite !!!

  2. Gagner dit :

    Persistez dans cette direction, c’est un veritable plaisir de vous suivre.

  3. Emploi dit :

    Genial, pour se delecter sans aucune moderation.

  4. GAUTHIER dit :

    a la lecture de votre article, j’ai soudainement une interrogation: si tout existe en même temps, cela veut-il dire que notre moi non manifesté ne se projette pas qu’en nous dans cette incarnation mais qu’il est simultanément dans d’autres incarnations, d’autres identités , pas mon avenir ni mon passé (me fais-je bien comprendre?)
    cela m’amène à une autre question: les médiums voient ils un futur possible (comme je le croyais) ou une autre vie parallèle en train de se dérouler?dans les 2 cas, pourquoi piochent-ils dans telle possibilité plutôt qu’une autre? est ce parce qu’elle n’est pas très éloignée de notre incarnation?
    merci

    • Danny dit :

      Merci à vous Pascale (si c’est bien votre prénom) pour cette passionnante question qui m’oblige à aller plus loin dans mes réflexions. Merci.
      Tout d’abord, gardez-vous bien de prendre ce que j’écris comme des vérités absolues : cet article sur le temps est le fruit de mes réflexions personnelles et de mes observations et il tente maladroitement d’exprimer mes croyances en quelque chose d’assez improbable et difficile à comprendre pour moi aussi.
      Je pense (ou crois) que l’on peut tout à la fois vivre sur plusieurs lignes de temps, vous savez comme cela se passe dans certains romans de Richard BACH . Et donc dans plusieurs univers différents, des milliers ou une infinité d’univers puisqu’il y en aurait (conditionnel) autant que de possibilités et de probabilités.
      Mais la nuance, c’est que ces univers ne sont pas (dans mon esprit en tous cas) des lieux géographiques, mais comme l’enfer et le paradis des états d’être.
      C’est comme cela que je vois les choses. Alors, bien sûr, une bonne voyante (ou un voyant), un prophète ou toute personne prédisant l’avenir de façon sérieuse, ne fait que lire une bande magnérique parmi les multitudes de probabilités, et il ou elle choisit celle qui est la plus « logique » compte tenu du parcours et de la personnalité du consultant ou de la situation.
      Mais, et c’est là tout l’intérêt et cela rejoint la Loi d’Attraction, chacun a toute latitude pour changer le cours des choses.
      Et c’est très clair dans toutes les prophéties bibliques ou les annonces faites par les célèbres prophètes sont toujours lancées comme étant les conséquences d’un type de conduite et ne se produiront que si les personnes ne reprennent pas leur pouvoir personnel et ne décident pas de modifier leur comportement actuel.
      C’est un peu comme si je vous disais : « prenez de l’essence maintenant sinon vous allez tomber en panne. » Vous avez toute liberté de suivre le cours des choses et de constater ce qu’il advient ou de décider de vous arrêter à la prochaine station service.
      Quant au fait de penser ou d’imaginer que d’autres moi agissent « ailleurs », c’est particulièrement intéressant je trouve pour mieux nous aider à ressentir et à envisager la situation que nous désirons (santé, poste, objets matériels, etc.)
      En espérant avoir un tout petit peu éclairé cette discussion passionnante, je vous rappelle que vous êtes inivitée à passer au crible de votre ressenti et de votre intuition tout ce que vous lisez et entendez bien sûr.
      Excellente journée à vous et merci encore Pascale.
      Dannt

  5. franck dit :

    Bonsoir Danny, Petit passage ici pour appuyer votre conseil de lecture : le pouvoir du moment présent, mon livre de chevet. Il a gagné au moins 4 lecteurs de plus ce week-end en faisant sa « promotion » ;-)
    Et puis deux aphorismes /
    - Prenez soin des minutes, les heures prendront soin d’elles-mêmes !
    - Que de gens qui en voulant tuer le temps, le ratent ! (j’ai un faible pour cette pensée)
    Franck

    • Danny dit :

      Merci Franck, il est vrai qu’on ne se lasse pas de lire et relire « le Pouvoir du moment présent » de Tolle.
      Bravo de conseiller de bons ouvrages, plus nous serons nombreux à vibrer haut et à devenir conscients – donc à ETRE – et meilleurs seront notre vie et le monde !
      Danny

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>