Le Jour où j’ai Pardonné

Pour beaucoup de personnes, pardonner reste un acte difficile à donner de façon authentique. Il suffit, pour s’en convaincre, d’écouter les conversations des uns et des autres (et les nôtres!) et surtout le ton adopté très souvent dès que nous affirmons avoir pardonné !

Tout se passe comme si nous acceptions mentalement, intellectuellement, de ne plus en vouloir à l’autre, mais que nous continuions à souffrir de ce que nous considérons comme étant une blessure injuste.

Nous sommes alors comme coupés en deux : notre mental dit une chose, mais notre coeur en dit une autre !

Il est même des actes qui nous paraissent impossible à pardonner : un viol, un crime, des tortures ou plus couramment une infidélité, un vol, un mensonge…

mais avant d’apprendre à pardonner, vous vous demandez sans doute POURQUOI il est si important de pardonner ?

La physique quantique nous apprend que tout dans l’Univers est énergie, que nous sommes tous constitués de la même « matière » en quelque sorte, aussi bien planètes, fleurs, cailloux, ordinateurs qu’êtres vivants…

Bien sûr, cela nous paraît très surprenant, mais comme il s’agit là d’une vérité scientifique qui n’est plus contestée par les savants, nous allons l’admettre.

Puisque nous sommes composés des mêmes éléments que tout ce qui existe, c’est d’autant plus facile à comprendre que nous le sommes aussi des autres êtres vivants et des humains en particulier.

Lorsque j’en veux à quelqu’un, comme ce quelqu’un est un peu moi, est le reflet de moi, est une partie de moi, c’est aussi à moi que je fais mal.

D’ailleurs, je suppose que vous avez déjà ressenti combien votre plexus était noué lorsque vous en vouliez à quelqu’un. Combien vous vous sentiez mal si vous vous mettiez en colère après un membre de votre famille ou un collègue, ou même simplement après l’inconnu qui vous a fait une queue de poisson au volant.

Il y a une phrase des Evangiles qui dit : « ne fais pas à ton prochain ce que tu ne veux pas que l’on te fasse à toi-même ».

Et oui, les Écritures sont remplies d’exemples de la Loi d’Attraction.

En fait, lorsque nous en voulons à quelqu’un, c’est à nous que nous faisons du mal. Et inversement, lorsque pardonnons à quelqu’un nous nous faisons du bien à nous-même. Lorsque nous comprenons cela, pardonner devient plus facile puisque que nous le faisons simplement dans un souci de mieux-être.

Bon, alors une fois admis le bienfait qui naît du pardon, voyons comment mettre cela en pratique.

J’ai souvent entendu dire qu’il fallait pardonner à autrui, mais COMMENT, personne n’expliquait jamais.

Et comme le pardon est la porte étroite menant à toute guérison intérieure comme à toute guérison physique, j’ai conçu et mis au point il y a bien longtemps des petits exercices pratiques qui aident considérablement à se libérer de la chaîne du ressentiment, de la haine ou de la rancune.

Je me souviens d’une patiente qui avait tellement été battue pendant son enfance qu’elle en était restée déformée dans son corps. Et je savais que pour qu’elle cesse de souffrir physiquement et que son squelette puisse se redresser, il lui faudrait auparavant pardonner à ses parents bourreaux.

Évidemment, cela ne s’est pas fait en une séance, et il lui fallut beaucoup de temps pour admettre l’idée même que cela lui était possible.

Et la première fois que nous fîmes un des exercices de relaxation-visualisation sur le pardon, elle se mit à hurler de douleur, allongée sur le divan.

Voilà un de mes secrets :

Allongez-vous au calme, et une fois détendu, faites de profondes respirations, et commencez par vous emplir de lumière, de paix, de force et d’amour, puis par expulser vos souffrances, vos angoisses restantes, vos peurs, vos douleurs à travers des souffles bien sombres.

Faites cela au moins 7 minutes avant de pouvoir vous envoyer des souffles de lumière à VOUS-MEME.

Enfin, quand vous vous sentirez à peu près en paix, commencez à envoyer votre souffle de lumière vers le premier maillon de la chaîne. Jusqu’à ce que ce maillon ait disparu, cela doit se faire rapidement, vous verrez. Vous continuerez ensuite avec le 2ème maillon – qui est

devenu le 1er puisque le premier a été détruit – et vous ferez la même chose, jusqu’à ce qu’il soit complètement dissout par votre souffle d’amour et de lumière.

Tant que vous rencontrerez un maillon, vous continuerez, et vous soufflerez pour que le rayon laser le dissolve.

Il arrivera un moment où vous vous retrouverez en face de votre « traumatisme » QUE VOUS NE VERREZ PAS, car il est enfermé dans une ballon énorme, dont vous ne voyez que la surface multicolore, irisée au soleil. Vous ne voyez pas ce qu’il y a à l’intérieur, c’est très important de respecter ce contrat entre nous.

Maintenant que vous êtes entraîné à effectuer des souffles de lumière et d’amour, il vous sera possible d’en faire encore quelques uns en direction de la bulle de savon géante. Mais essayez vraiment que vos souffles ne soient pas emplis de haine : essayez d’y mettre la même quantité d’amour que vous y mettiez quand vous souffliez vers vous-même : car en fait, c’est à vous que vous envoyez cet amour, par ricochet !

Subitement, vous verrez la bulle de savon s’élever dans les airs et disparaître. A aucun moment vous ne verrez un visage ou un détail d’une personne. AUCUN.

Vous terminerez en effectuant de nouveaux des souffles vers vous-même puis en dénouant les nœuds qui auraient pu apparaître au cours de cet exercice.

DIFFICILE, mais finalement indispensable.

Ne vous découragez pas : si vous n’êtes parvenu aujourd’hui à ne dissoudre que 2 maillons de la chaîne, vous reprendrez demain, et ainsi de suite jusqu’à ce que vous vous soyez libéré totalement de votre fardeau et qu’il ne pèse pas plus qu’une bulle de savon, même géante, au point de pouvoir s’envoler dans les airs et disparaître à jamais.

Et maintenant, une histoire que certains connaissent car c’est toujours l’exemple que je donne lorsque je parle du pardon.

Il y a bien longtemps de cela, j’avais invité à dîner chez moi un médecin que je connaissais depuis peu. Je savais qu’il était psychiatre et qu’il avait une petite fille de 10 ans. Mais à peine arrivé, il me demanda de l’alcool et je ne trouvai que de l’anis qu’il s’empressa de boire à la bouteille, sans ajouter d’eau. C’est là que je m’aperçus qu’il était ivre, mais il était trop tard, j’étais seule avec lui et je me mis à avoir peur.

Et bien sûr, vous connaissez les règles de la Loi d’Attraction, ma peur attira le pire. Il exigea de moi ce que je ne voulais absolument pas lui donner et devenu fou furieux devant mon refus, il se mit à m’étrangler. Rien de moins.

Cela ne dura pas très longtemps car je manquais d’air et ne pouvais plus du tout respirer. Et là, dans un sursaut d’amour inconditionnel infini, je lui pardonnai d’avance de me tuer en pensant à sa vie gâchée et à sa fillette. À l’instant où je sentis un rayon d’amour sortir de mon plexus, un véritable rayon laser d’une très grande puissance, la personne en question recula d’un bond et me lâcha, comme si je le brûlais. Et il partit immédiatement, me laissant toute tremblante.

Lorsque je le revis trois semaines plus tard, il vint s’asseoir à la table de la brasserie et me dit simplement, après m’avoir demandé pardon, « tu n’as aucune défense et pourtant tu es invulnérable ». Ce sont ses propres mots, et ils sont absolument vrais. L’amour inconditionnel dont est fait le pardon (je ne parle pas d’un pardon intellectuel, mais d’un pardon donné avec le coeur), c’est amour particulier nous rend vraiment invulnérables et puissants. Et il est agissant, même à distance.

En effet, ce qui est bien, c’est que nous n’avons absolument pas besoin d’aller trouver la personne par laquelle nous avons ressenti de la souffrance. Le pardon peut tout à fait être donné à distance, et c’est même préférable. N’oublions pas que tout est énergie, et que nos pensées comme nos émotions voyagent à la vitesse de la lumière et même plus vite puisqu’elles sont instantanément sur le lieu de notre focalisation !

Nous avons tous des pardons à donner n’est-ce pas ? Alors, cette semaine, si nous nous lancions dans l’exercice présenté plus haut ?

J’attends vos témoignages avec impatience.

Danny KADA  

Cette entrée a été publiée dans AMOUR, HO'OPONOPONO, LOI ATTRACTION, PARDON, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Comments Closed

16 réponses à Le Jour où j’ai Pardonné

  1. Gagner dit :

    Sublime lecture, je vous en remercie !!!

  2. Inscription dit :

    C est un grand plaisir de lire cette article, je vous remercie vraiment !!!

  3. Ping : Comment Pardonner | LA LOI DE L'ATTRACTION

  4. Bonjour Danny,

    Merci pour ce message. Le pardon est libérateur et permet de vivre dans la paix de l’esprit.

    Au contraire la rancune est le pire ennemi, non seulement cela détruit la personne qui émet et entretient des pensées de haine, de vengeance. C’est le principe de la loi d’attraction, en ayant des pensées négatives, on récolte que des choses négatives dans la vie.

    Voici un livre que je conseille de lire, il traite notamment de la sagesse:
    « Ce qu’il faut savoir avant de mourir » de John Izzo

    Bonne lecture.

    Gilbert

    • Danny dit :

      Bonjour Gilbert,

      Un grand merci pour votre intervention judicieuse. Eh oui, pardonner, c’est à dire donner de l’amour malgré, (c’est ma propre définition !) est indispensable pour se sentir en paix et donc se rapprocher du bonheur.

      Bonne continuation à vous et à une prochaine fois. Je ne connais pas le livre que vous mentionnez.

      Danny KADA coach et formatrice, experte-consultante de la Loi d’Attraction

  5. Hélène dit :

    Bonjour Danny
    Wow, ton message est magnifique et je te remercie pour ce beau cadeau que tu fais.
    J’ai vécu un rituel sur le Pardon il y a dix ans avec Isabelle d’Aspremont et Jean Monbourquette ( célèbre auteur de « Comment pardonner » et autres grands ouvrages) ; je venais de me séparer du papa de ma fille et voulais sortir de ma position de victime. Je souffrais énormément et j’en ai eu marre d’en avoir marre. J’ai travaillé sur la colère, les sentiments éprouvés d’injustice et d’abandon sur un temps donné, pour m’apercevoir au beau milieu du processus que ce n’était pas celui que je croyais au départ qui m’avait fait du mal mais bien moi-même. J’ai ensuite commencé à prendre conscience de mon beau potentiel, et convenir que je pouvais être une bonne compagne de vie pour moi même. Depuis, mes relations se sont apaisées, je me sens actrice de ma vie. Même si j’ai encore des choses à améliorer, je m’accueille et au lieu de pleurer sur mon sort comme je l’aurais fait sans faire ce travail, je conviens plus facilement à faire les changements appropriés. Souvent je restais victime par peur de réussir et peur d’échouer. Je prenais les autres en tant qu’alibi en les désignant comme responsables, mais ma vie n’avançait pas. Souvenirs, souvenirs ;o)

    Pour parler de ce grand psychologue qu’était Jean Montbourquette, celui-ci définit 12 étapes pour pouvoir pardonner réellement. On enclenche le processus en prenant le temps d’identifier ce que l’on a vécu et se mettre à distance de son (ses) offenseur(s). Ensuite on peut se mettre en chemin vers la libération, mais l’aboutissement n’est pas seulement de notre ressort, mais peut activer l’aide des forces de l’univers. Pardonner est un cadeau que l’on reçoit, je pense, qui ne se reçoit pas par la volonté. Ho’oponopono est une méditation puissante qui permet d’atteindre la vibration élevée, propice à recevoir ce précieux cadeau pour nous même et pour nos relations présentes et futures.
    Je souligne également la notion de laisser le temps au temps…
    Comme lorsqu’on se blesse, il y a une période de saignement plus ou moins intense, puis une croute apparait pour amorcer la cicatrisation, qui elle-même peut prendre du temps, selon la blessure… Si l’on s’est mal soigné par contre, on se fait mal au moindre petit choc. C’est pourquoi il est important de s’accorder les meilleurs soins et c’est vrai que ho’oponopono est un bon traitement de fond ; afin de vibrer sur la fréquence où il y a moins de risques de contrastes.

    Laisse moi te remercier une nouvelle fois, Danny pour ton partage éclairé. Jean nous ayant quitté cet été, et étant une de ses élèves les plus passionnées, cela me donne envie de proposer un atelier pour permettre de vivre le processus de pardon en profondeur. Je te tiens au courant.

    Hélène

    • Danny dit :

      Bonjour Hélène,

      Waouh ! Quel merveilleux message que le tien !

      Merci d’avoir pris la peine d’écrire ici un commentaire élogieux et très enrichissant.

      Tu nous apprends beaucoup de choses très intéressantes et cela en effet mérite un atelier sur le sujet. Cela fait longtemps que je souhaite proposer un travail sur le PARDON tant ce thème a d’importance dans l’amélioration de la vie de chacun et principalement la guérison. Comme je ne peux plus donner de conférence à cause de ma voix cassée (!), nous verrons comment je peux participer à ton atelier qui me passionne.

      Amicalement,

      Danny

  6. claude dit :

    Bonjour Danny,

    Je vous remercie pour ce beau et fort témoignage. Ces paroles -là révèlent une expérience puissante : »Tu n’as pas de défenses et tu es invulnérable ». Expérience ressentie par cette personne parce qu’elle vous traversait. C’est un saisissement , il vient d’ailleurs, de la Source. Je la sens vibrer en moi! Il me semble aussi que dans certains cas extrêmes, si nous lâchons prise totalement alors survient cette Bonté, cette Intelligence suprême qui nous protège au-delà de ce que nous pouvons imaginer. « De l’autre côté du pire t’atttends l’Amour » ( Ch. Singer).
    J’aime ce que vous écrivez car cela vient de votre vécu et il me donne courage et espérance.
    Avec mon amitié.
    Claude

    • Danny dit :

      Bonsoir Claude, et MERCI !

      Comme votre témoignage me touche !

      C’est vrai que tout ce que j’écris est le fruit de mon expérience et de mon vécu dans tous les domaines (expériences physiques, affectives, spirituelles, matérielles…).
      Je remercie d’ailleurs pour la richesse et la profondeur de ce que j’ai eu la grâce de vivre au fil de toutes ces années. Quelle merveille !

      Je suis d’accord avec vous : il arrive que lorsque l’on touche le fond, que nous touchons au « pire » en quelque sorte, nous lâchions enfin prise totalement, au-delà d’une simple détente, comme si nous n’avions plus rien à perdre, et la porte alors s’ouvre sur une Lumière nommée Amour inconditionnel !

      Encore un grand MERCI pour ce beau commentaire ainsi que pour la citation de Christiane SINGER.

      Bien amicalement,
      Danny

  7. Pierrette dit :

    bonjour Danny

    je viens de lire ton article! C’est vrai que le pardon libère!
    Pardon……….c’est un mot très fort !!!
    Merci
    je t’ embrasse
    Pierrette

  8. Fabienne dit :

    Danny,

    Merci pour ce beau message effectivement pour se sentir bien il faut pardonner.
    Tout le meilleur.
    Fabienne

    • Danny dit :

      Merci Fabienne,

      En effet, nous ne pouvons jamais nous sentir bien lorsque nous conservons un grief, une rancune ou pire, de la haine contre quelqu’un.

      Et comme notre objectif sur terre est de tout faire pour nous sentir le mieux possible, alors nous ne pouvons qu’adopter le PARDON comme porte qui ouvre à la sérénité.

      D’ailleurs, l’Ho’Oponopono n’est rien d’autre qu’un état de pardon et d’amour inconditionnel extrême.

      Bonne nuit à vous

      Danny KADA

      • nayna dit :

        Bonjour Danny,

        Cela fait longtemps que nous ne nous sommes pas parlé et je ne pense pas que vous vous souveniez de moi. J’espère que vous allez bien et sachez que cela me fais plaisir de vous écrire.

        En juillet ou juin 2011, je vous parlais de souci que j’avais rencontré avec qqn avec qui j’avais été en relation : que nous nous étions fait du mal mutuellement et que je ressentais de la rancune, de la rancœur, de la peur de rencontrer cette personne par hasard…. vous m’aviez alors conseillé l’ Hoponopono. J’avais donc fait l’Hoponopono tous les soirs et les matins et même durant la journée.

        Apres le déjeuner, je visualisais également que je rencontrais cette personne et que je lui parlais et que cela m’apaisais. J’ai fais tout cela pendant quelques mois + la prière car j’étais très très mal, à tel point que je me suis retrouvée à appeler les voyant au téléphone….

        Lorsque je pratiquais l’Hoponopono, je demandais pardon d’avoir en moi un sentiment ou une mémoire qui avaient provoqué cela dans ma relation avec cette personne : Je demandais pardon à cette personne en prononçant son nom, puis je me demandais pardon à moi-même de me torturer l’esprit et je demandais pardon à Dieu (considérant que je suis une partie de lui et que je devais donc lui demander pardon pour le mal que je lui avais fait par extension..). En plus de tout ça, je me suis mise à repartir à l’église juste pour écouter un discours qui me faisait ressentir et émaner de l’amour, de la paix et des bons sentiments.

        Tout ce que j’ai fait alors a permis de changer mon énergie, ma vibration et je me suis mise à émaner de l’amour et à être en paix avec moi-même. Finalement au mois de novembre 2011, j’ai rencontré cette personne par hasard et nous avons parlé 2 ou 3 minutes, il s’est excusé, j’en ai donc profité aussi pour m’excuser cette fois-ci en direct et en face de lui (considérant que j’avais ma part de responsabilité). Suite à ces échanges d’excuses, il m’a regardé avec un regard bienveillant et a souri, mais je suis restée sur mes gardes et j’ai gardé mes distances sans avoir pu sourire à mon tour.

        Depuis je regrette car je pense qu’il voulait reprendre une relation, mais j’avais encore des peurs en moi. Il est donc parti d’un air déçu et vexé. Depuis ce jour, je ne l’ai plus revu. Aujourd’hui, je regrette mon attitude et ne sais plus quoi faire, je ne le rencontre plus et ne sais pas non plus si il a refait sa vie.

        J’ai pensé à aller voir un magnétiseur pour m’aider à lâcher prise, mais finalement, sur conseil de qques personne, considérant que nous devons être autonome et ne se créer aucune dépendance envers personne, je pratique à nouveau l’Hoponopono et demande à Dieu d’effacer mes peurs et blocages vis-à-vis de cette personne et de me le refaire revoir à nouveau afin de discuter et d’instaurer cette fois-ci une vraie paix entre nous.

        Je pense avoir des programmes, des mémoires internes du à ma pensée au sujet des hommes qui me provoquent des peurs et toutes sortes de blocages. A part l’Hoponopono, je ne sais pas quoi faire pour libérer ces mémoires.car même si je vais voir un magnétiseur, cela enlèvera t’il mes mémoires problématiques et mes mécanismes répétitifs? ; On m’a également parlé de l’Etiomédecine

        Danny, Pourriez vous svp me conseiller pour savoir ce que je peux faire vis-à-vis de cet homme (que j’avais rencontré en invoquant la loi d’attraction après avoir regardé le dvd LE SECRET) mais aussi me dire comment je peux supprimer définitivement ces mémoires ? Et ce que vous pensez de l’Etiomédecine ou du moins du magnétisme (à savoir si le magnétisme peut effacer ces mémoires, blocages…ou si le résultat sera uniquement un lâcher prise temporaire ?)

        Je vous remercie Danny pour votre réponse et je vous remercie également de m’avoir fait connaitre l’Hoponopono

        A bientôt

      • Danny dit :

        Bonsoir Marie,

        Tout d’abord merci de témoigner ici, et bravo pour votre pratique de l’Ho’Oponopono ! Mais songez toujours lorsque vous pratiquez que ce n’est pas dans le but d’obtenir quelque chose, mais de donner de l’amour tout simplement, je parle bien sûr d’amour inconditionnel qui n’a rien à voir avec l’amour entre un homme et une femme.

        Votre mail est très long : peut-être serait-il plus profitable pour vous que vous suiviez quelques séances de coaching ou la méthode « j’attire à moi l’amour » ? Car bien sûr, ce n’est pas en quelques mots que je peux vous aider à vous LIBERER de cette chaine qui vous lie à cet homme.

        Il est important que vous approfondissiez les concepts de la Loi d’Attraction qui respectent TOUJOURS le LIBRE ARBITRE des autres. Nous ne pouvons donc qu’attirer des « choses » ou l’amour, la richesse, la santé etc., mais pas une personne précise ! Et il semble que depuis que nous nous étions parlé, vous soyez toujours en train d’attendre que cet homme revienne vers vous. Alors qu’il y en a des milliers qui sont prêts à vous combler d’amour et de tendresse !

        Je ne connais pas l’étiomédecine, je ne vous en parlerai donc pas. Mais je vous conseille l’EFT car cette pratique très simple que vous pouvez apprendre vous permet de vous traiter vous-même gratuitement. Je vous ai d’ailleurs envoyé par mail l’annonce de conférences EFT gratuites du 29 mars au 4 avril. Et ces conférences faites par des experts seront passionnantes. L’EFT est un excellent moyen pour se libérer des mémoires anciennes et des schémas de pensées limitatifs.

        Voyez-vous, Marie, la vie est une aventure qui s’écoule et qui nous permet de découvrir chaque jour de jolies surprises. Ne restez pas accrochée à un rêve d’amour qui n’est qu’illusion, mais allez de l’avant. Cessez de regarder en arrière. Le passé n’existe plus et le futur n’existe pas encore. SEUL LE PRESENT EXISTE !

        Bien cordialement,

        Danny KADA

      • marie dit :

        Bonjour Danny et merci pour votre mail

        Vous avez raison, je vais laisser la passé au passé et avancer.
        Ce n’est pas évident mais il faut y arriver.

        Néanmoins avec cette expérience, je me rends compte de ce qui ne va pas dans ma façon de faire et des blocages, peurs…. qui sont dans mon subconscient et qui se représentent et se rejouent lorsqu’une occasion parallèle se présente. Et c’est bien ces mémoires et blocages que je veux supprimer. D’après vous l’EFT peux m’aider ! je n’aurais malheureusement pas l’occasion d’assister par internet aux conférences EFT gratuites du 29 mars au 4 avril car je travaille ces jours là. Mais je regarderais sur internet à quoi cela consiste.

        En attendant je travaille beaucoup et laisse passer le temps et ça m’aide, mais ce que je pense c’est que ça ne fait que refouler le problème pendant le temps durant laquelle on n’ y pense pas ! Apparemment le temps a certes améliorer les choses quant à ma façon de gérer une relation mais
        pas assez à mon sens ! Je souhaiterais acquérir plus de sang froid donc du détachement, une meilleur écoute, plus de discernement, savoir mieux exprimer mon ressenti et discuter de façon franche, concise et précise, savoir prendre une décision et l’assumer, avoir plus de répondant tout en restant maitre de moi et en respectant mon interlocuteur.
        Au moins j’ai pu mettre ceci à jour en m’analysant moi-même

        Merci encore pour votre mail et a bientôt

      • Danny dit :

        Bonjour Marie,

        Merci à vous pour votre commentaire et vos nouvelles qui témoignent de votre progression.

        Vous semblez ne pas être satisfaite de la vitesse à laquelle cette progression se fait. Mais vous savez bien que notre transformation ne peut qu’être lente puisque nous avons mis des années à nous former tels que nous sommes en ce moment. Ce n’est pas à force de volonté seulement que la transformation s’opère, mais aussi grâce à la connaissance et au lâcher prise qui mènent à la prise de conscience véritable, celle que nous faisons avec nos cellules et non avec notre mental !

        Pour les conférences web sur l’EFT, elles ont lieu soit à 19 heures soit à 21 heures (heure de Paris). Il y en a peut-être auxquelles vous pourrez assister, non ?

        Je vous souhaite un excellent dimanche et à bientôt.

        Danny KADA, coach et formatrice