La solitude au temps des fêtes

Lorsqu’il y a de longs week-ends ou bien lors des jours fériés comme Noël et Pâques, beaucoup de personnes ressentent une terrible solitude.

Solitude de passer ces journées sans être entouré, solitude de ne voir ni même entendre qui que ce soit, et donc manque de communication et d’échange. Solitude d’autant plus grande qu’en ces jours particuliers, d’une part nous ne pouvons nous rendre sur notre lieu de travail et que les boutiques sont pour la plupart fermées. (En Alsace, c’est un peu particulier puisque le vendredi Saint est férié comme le lendemain de Noël, ce qui rallonge d’autant les week-ends !).

De plus, pour ceux qui sont seuls ces jours-là, impossible de ne pas penser que leurs amis et relations sont en famille ou encore entre amis.

Mais alors, pourquoi sont-ils seuls, eux ?

Bien sûr, il y a la bonne raison qu’ils habitent trop loin de leur famille quand il s’agit de fêtes purement familiales.

Bien sûr certains assurent qu’ils préfèrent être seuls que mal accompagnés, et je les comprends dans la mesure où ils veulent dire qu’aucune invitation ne leur convenait.

Mais en fait, d’où vient ce sentiment de vide que certains ressentent et qui leur fait « détester » Noël et Pâques comme je l’entends souvent dire ?

Sans doute que la connotation familiale est tellement marquée, que pour beaucoup ces jours sont reliés à des souvenirs douloureux, surtout si un être cher a changé de plan et que son absence se fait plus lourdement sentir ces jours-là. Peut-être…

Mais à mon avis, il y a deux points très différents à considérer :

  • pourquoi certains ressentent-ils un sentiment de vide qui les angoisse quand ils se retrouvent face à eux-mêmes et comment peuvent-ils combler ce vide ?
  • comment pourraient-ils attirer davantage d’amour et d’amitié grâce à la Loi d’Attraction ?

En ce qui concerne le premier point, nous nous apercevons que beaucoup de personnes ne parviennent pas à se retrouver face à elles-mêmes, et se mettent aussitôt à angoisser et à chercher à « remplir » le vide qu’elles ressentent.

Tout est fait dans notre société pour éviter cette solitude pourtant bénéfique : le bruit assourdissant dans lequel la plupart des gens vivent (radio, télévision, téléphone, musique, bruit de la rue, voix fortes…), la vitesse qui entraîne chacun dans un tourbillon qui fait « oublier » : comme en particulier le travail, et tout ce à quoi nous pouvons être « accroc » : l’alcool, les drogues, les médicaments, la nourriture, les jeux informatiques, le chocolat, la télé, les sorties, le sexe, etc.

Nous sommes tellement habitués à « fuir » la solitude, que dès que un ou plusieurs de ces éléments manquent, un grand nombre de personnes seules ressentent une très grande solitude parfois insupportable.

Mais cela ne vient-il pas d’un vide présent en elles même lorsqu’elles sont avec d’autres ?

Cela n’a-t-il pas une cause existentielle beaucoup plus profonde qui fait que ces personnes n’ont pas trouvé de sens à leur vie et se sentent inutiles, ballotées au gré des jours comme des fétus de paille au lieu d’être maîtresses de leur destin ?

C’est d’ailleurs le thème du Cours en 9 semaines « Partir à la rencontre de sa Mission de Vie » pour lequel vous pouvez trouver des informations sur http://loidelattraction.com/0-e-cours-mission-de-vie

Comment se sentir bien même lorsque l’on est seul ?

En se sentant bien indépendamment des circonstances bien sûr !

Le bien-être est une question de choix intérieur. Oui, de choix !

Nous sommes libres de choisir de remonter sur l’échelle des émotions, ou de nous maintenir dans la déprime et dans l’angoisse. Nous avons le pouvoir de décider de prendre notre vie en main, d’en devenir le maître et de lui donner un sens, une couleur !

Pour cela, rien de tel que de commencer par donner de l’amour aux autres.

Bien sûr, lorsque j’utilise le mot amour ici, il s’agit d’amour inconditionnel, d’amitié, d’un élan de notre cœur vers ceux qui nous entourent, que nous croisons, que nous fréquentons ou même que nous ne connaissons pas !

C’est ainsi que la Loi d’Attraction fonctionne : si je vibre l’amour, j’attire l’amour. Et inversement, si je vibre la tristesse, la déprime, le néant, je n’attire que des évènements qui m’amènent à ressentir davantage de tristesse, de déprime et de néant…

Pour moi qui ai vécu dépressive jusqu’à l’âge de 33 ans, la révélation de l’époque fut de me tourner vers les autres.

Dès que l’on écoute avec bienveillance et détachement quelqu’un qui va mal, nous sommes tenus de nous élever sur l’échelle des émotions pour l’aider à remonter sur sa propre échelle. Et nous oublions alors nos petits soucis, notre petite personnalité pour laisser notre Grande Personnalité s’exprimer.

Pensez à un matin un peu difficile, votre enfant a renversé son bol de chocolat sur ses vêtements avant de partir à l’école, il a fallu l’aider à se changer, vous avez un rendez-vous important et vous ne voulez surtout pas être en retard.

  • si vous donnez libre cours à votre agacement et à votre stress, la colère risque de prendre le dessus, vous n’allez plus retrouver vos clefs, ou votre dossier qui fait exprès de se cacher, vous allez disputer votre enfant qui se met à pleurer et les évènements de votre journée vont s’enchaîner de façon négative.
  • Par contre, si vous relativisez l’incident et consolez votre enfant en lui disant que maintenant que c’est renversé, il ne peut que réparer, essuyer la table et aller vite se changer pour que vous soyez tous les deux à l’heure, et si vous dites cela en gardant un beau sourire toute votre journée va se passer légèrement et vous allez continuer à sourire au volant de votre voiture, à l’interlocuteur avec lequel vous avez un rendez-vous, et le soir vous rentrerez satisfaite de votre journée.

Pour en revenir à la solitude, il y a mille façons d’être en compagnie, mais cela ne règle pas le problème de fond.

Mais il n’y a qu’une façon de ne plus ressentir le vide intérieur c’est de DONNER : de donner de l’amour à soi-même en premier en s’alignant avec sa partie divine; et de donner aux autres de son temps, de son amitié, de partager un repas, d’offrir des jouets à des enfants démunis, de visiter des personnes hospitalisées ou âgées. Mais aussi de nourrir cette partie créative de nous-même qui ne de demande qu’à s’exprimer : peindre, coudre, dessiner, cuisiner, bricoler etc. Mille façons de vivre pleinement !

Car lorsque l’on donne sens à sa vie, il n’y a plus de vide.

Et ceux qui prient ou qui méditent le savent : c’est en donnant de la place à la partie spirituelle divine qui est en nous que la joie véritable s’installe.

Je vous souhaite de nouveau un merveilleux Noël et sachez qu’il est encore temps de vous faire du bien en en faisant aux autres !

Partageons notre Joie ! Donnons notre Amour ! Offrons ce que nous pouvons offrir sans compter !

Amma n’a rien, mais elle donne TOUT !

Cette entrée a été publiée dans ALIGNEMENT, AMOUR, JOIE, SOLITUDE, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Comments Closed

Une réponse à La solitude au temps des fêtes

  1. boulot dit :

    Merci pour cet article