Comment Pardonner ?

Lorsque j’ai pris mon clavier pour écrire sur le PARDON, c’est l’image de l’épi de blé et du champ ensemencé qui m’est venue à l’esprit, sans que je sache pourquoi.

Et puis, en y réfléchissant, je me dis qu’il y a forcément une raison et que celle-ci est incluse dans l’image du champ issu d’un seul grain lui-même tombé de l’épi.

Qu’est-ce que cela a à voir avec le pardon ?

Nous avons tous, au fil des ans, engrangé des griefs, des rancœurs, des haines parfois, contre des personnes que nous rendons responsables de notre souffrance, de notre faillite, de notre déception, de notre solitude, etc.

Si nous laissons les autres être responsables de nos émotions, nous perdons tout pouvoir dans notre vie, et ce n’est pas ce que nous désirons.

Si par contre nous comprenons que nous pouvons choisir de ne pas souffrir d’une infidélité, d’un mensonge, d’un vol, etc. dont nous avons été en quelque sorte le co-créateur dans la mesure où nous l’avons laissé se manifester dans notre existence, alors nous reprenons notre pouvoir.


 

 

La souffrance ne va pas disparaître totalement au départ, mais elle va grandement s’atténuer tant elle est est causée par notre propre colère.

En effet, et c’est là que l’image du grain et de l’épi prend tout son sens, nous sommes tous reliés.

Comme chaque grain de blé issu du même épi est de même nature qu’un autre grain bien que différent et unique, nous sommes aussi issus de la même Source, chacun différent et unique mais cependant identique dans l’Essence.

Notre corps lui aussi est composé de trilliards de cellules qui ont chacune une fonction différente. Et pourtant, c’est lorsque toutes ces cellules fonctionnent de concert en harmonie que nous sommes en pleine forme et en santé !

Chaque fois que nous laissons la disharmonie s’introduire en nous parce que nous « en voulons » à quelqu’un, notre fréquence vibratoire baisse considérablement, et le résultat est que nous cessons de nous sentir bien. Et ce n’est évidemment pas ce que nous désirons !

Parfois, il nous semble que c’est de notre « devoir » de manifester de la rancune envers quelqu’un et nous nous prenons à murmurer « ce serait trop facile qu’il s’en tire à bon compte… » nous montrant de cette manière aussi puérils que les enfants qui donnent un coup de pied dans la table contre laquelle ils se sont cognés ! (sous entendu « la table m’a fait mal, je vais lui faire mal à mon tour ! »)

Mais nous nous rendons bien compte que tant que nous avons de la colère – ou pire de la haine – contre quelqu’un, nous ne pouvons trouver la paix et la joie sereine.

J’ai accompagné des personnes qui s’étaient rendu malades gravement à cause d’une colère ou d’une haine violente. Cela pourrissait leur vie (et leur corps) littéralement. Jusqu’au jour où je les ai aidées à PARDONNER.

Évidemment, ce n’est pas si facile sinon cela se saurait.

Il y a bien le pardon que j’appelle le pardon intellectuel ou mental que l’on donne avec sa tête et non pas avec son coeur.

Vous le reconnaissez à cela que lorsque vous parlez de la personne, vous ne pouvez pas vous empêcher de la critiquer, même si vous vous empressez d’ajouter que vous ne lui en voulez plus.

Le pardon dont je parle, le seul et véritable pardon part du coeur et touche le coeur de l’autre sans qu’un seul mot ne soit prononcé, sans qu’une lettre ne soit écrite ni une rencontre nécessaire. Bien au contraire.

L’exercice de l’Ho’Oponopono va vous y aider grandement. Souvenez-vous, si par exemple vous reprochez à votre conjoint qui se prénomme Arthur son infidélité et que cela empoisonne votre vie, vous pouvez vous répéter plusieurs fois par jour :

« je suis désolée Arthur

s’il te plaît pardonne-moi Arthur

je t’aime Arthur

merci Arthur »

Ceci est une suggestion puissante. Je préfère utiliser la formule en ajoutant le prénom (cela peut être le vôtre si contre vous que vous êtes en colère), je trouve cela beaucoup plus fort ainsi.

Remarquez bien que vous demandez pardon à Arthur alors que c’est lui qui a été infidèle…

ceci est une approche nouvelle et même révolutionnaire

(ou évolutionnaire) qui nous permet de revendiquer notre part de responsabilité dans tout ce que nous vivons.

Acceptons d’endosser la pleine responsabilité de ce que nous vivons, même si en apparence les ennuis viennent de l’extérieur comme le fait de nous faire renverser dans un passage piétons, ou d’avoir un accident avec une voiture conduite par une personne en état d’ébriété. Rien n’est extérieur à nous, nous sommes les maîtres à bord de notre navire.

Et nous n’avons pas à manifester de la haine envers quelqu’un d’autre qui n’est en fait que le mur contre lequel nous nous cognons nous-même.

O.K. Mais comment pardonner du fond du coeur ?

En dehors de l’Ho’Oponopono, il y a un petit exercice de relaxation/visualisation que j’aimais bien faire pratiquer aux personnes qui me consultaient dans le passé.

Une fois dans un état de relaxation, c’est-à-dire lorsque votre corps est parfaitement détendu, effectuez de profondes respirations. A chaque inspiration, vous allez visualiser de la Lumière qui entre en vous, et à chaque expiration vous rejetterez vos soucis et souffrances, colères et griefs.

Vous pourrez alors visualiser un ballon de baudruche que vous tenez au bout d’une ficelle par la main. Au coeur du ballon se trouve les griefs que vous reprochez à la personne à laquelle vous en voulez encore. La particularité de ce ballon magique est de transformer les cailloux bien lourds en poids plume.


Vous allez pouvoir lâcher la ficelle et laisser s’envoler le ballon dans le vent, en soufflant dessus si vous voulez. Jusqu’à ce qu’il disparaisse de votre horizon.

Vous pourrez renouveler l’exercice chaque jour jusqu’à ce que vous ne ressentiez plus de pincement au plexus ou un serrement à la gorge en pensant à cette personne.

Et dites-vous bien que c’est à VOUS que vous faites du bien en pardonnant à l’autre, VOUS que vous libérez d’une chaîne qui vous retient prisonnier.

Essayez donc et dites-moi ce que vous en pensez.

Je vous invite à lire ou relire l’article que j’avais écrit en mars sur ce sujet passionnant qui nous concerne tous à un moment ou à un autre :

http://loidelattraction.com/le-jour-ou-jai-pardonne.php

À bientôt !

Danny


Cette entrée a été publiée dans AMOUR, LOI ATTRACTION, PARDON, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Comments Closed

15 réponses à Comment Pardonner ?

  1. cash dit :

    Vraiment interressant

  2. Gagner dit :

    Merci beaucoup pour cette manne d information.

  3. Gagner dit :

    Merci pour ces infos c’est tres interressant

  4. Devenir Trader dit :

    Merci beaucoup pour cette veritable source d information.

  5. Merci Danny
    J’aime votre approche .
    Le pardon ne veut pas dire oublier. C’est une belle expérience !
    Le pardon c’est ne pas  » enfermer  » l’autre dans les conséquences négatives de ses actes passés.
    Mais plutôt  » libérer  » l’autre dans les conséquences positives de cette expérience en particulier tout en conscience d’être imparfait et en perpétuelle évolution :-)

    • Danny dit :

      Merci beaucoup Catherine pour ce beau commentaire et pour votre site http://www.univers-ck.be

      J’apprécie ce que vous dites. En ajoutant que c’est d’abord nous que nous libérons lorsque nous pardonnons !

      Si vous appréciez mon blog, n’oubliez pas de vous y inscrire si ce n’est déjà fait.

      Bien cordialement

      Danny

  6. suzanne dit :

    Bonjour Danny,
    Je pratique la méthode oponopono, ça fonctionne très bien !!!!!!j’ai fait aussi un excercice que je conseille à certaines personnes  » qui ont la rancune tenace » Ce dernier consiste à écrire sur papier les griefs que l’on reproche à la personne, il faut ensuite relire ces griefs tout haut, ensuite on prend un briquet et on brûle la feuille en disant ceci » un tel, tu m’as fait beaucoup de mal……Saches qu’à partir d’aujourd’hui, je souffrirai plus je te pardonne, la feuille de papier est brûlée, on se sent « libérer »Suzanne

    • Danny dit :

      Bonjour Suzanne

      Et merci d’écrire ici.

      Je connais la pratique que vous mentionner d’écrire les griefs sur une feuille de papier puis brûler la feuille. Mais cela ne correspond pas à la philosophie ni à la pratique de la Loi d’Attraction qui préconise de ne se focaliser que sur ce que nous voulons et non sur ce que nous ne voulons pas. En ce qui me concerne, j’ai testé cette méthode il y a déjà longtemps, et son effet était immédiat, je me mettais à pleurer et à me sentir mal en écrivant et en me remémorant les évènements douloureux de ma vie !

      Aujourd’hui, certains puristes me « reprochent » même de parler de pardon, considérant que nous ne devrions pas en vouloir à qui que ce soit et donc ne pas avoir à pardonner.

      Mais je sais que nous sommes humains vous et moi, et qu’il peut arriver que l’on ait des griefs contre quelqu’un, même si cela dure de moins en moins longtemps.

      Disons que mes exercices s’adressent à celles et ceux qui ont encore une « dent » contre quelqu’un, et j’espère que cela les aidera !

      Bonne soirée et bonne libération

      Danny

  7. Yolande A.M dit :

    Namasté Danny,
    Je pratique depuis maintenant 2 ans la méthode de guérison hawaiienne le HO’OPONOPONO : je reconnais que cet outil de « nettoyage » par le pardon, l’Amour de soi est puissant et magique….
    Pour moi, c’est une nouveauté que de rajouter un prénom…Je vais l’essayer pour moi d’abord.
    En effet, S’AIMER c’est se pardonner et j’apprends chaque jour.
    MERCI LE DIVIN
    MERCI A MOI
    MERCI DANNY
    MERVEILLEUSE SEMAINE
    AMOUR PAIX ET JOIE EN SOI

  8. PIERRETTE dit :

    Bonjour Danny,
    C’est vrai qu’il est difficile de pardonner et j’ai lu avec beaucoup d’intérêt l’article à ce sujet.
    Pourriez-vous m’expliquer ce qu’est la méthode de l’Hoponopono que je ne connais pas ?
    Bonne fin de journée et merci.
    Pierrette.

    • Danny dit :

      Merci beaucoup Pierrette

      pour votre commentaire et votre question judicieuse.

      Pour expliquer ce qu’est l’Ho’Oponopono, vous pouvez lire l’article que je lui ai consacré ici http://loidelattraction.com/la-puissante-formule-de-lhooponopono.php
      il s’agit en fait de répéter le plus souvent cette sorte de mantra extrêmement puissant :
      « je suis désolée Prénom
      s’il te plait, pardonne-moi Prénom
      je t’aime Prénom
      Merci Prénom »

      Comme vous le voyez, même si vous avez l’impression (parfois justifiée) que c’est cet autre qui est à l’origine de votre souffrance, vous affirmez que VOUS êtes désolée, et vous lui demandez pardon.

      Ceci parait vraiment paradoxal. Mais quand nous comprenons bien que l’autre est nous-même et que nous sommes lui, car nous ne faisons tous qu’un, et que nous avons attiré l’évènement dont nous souffrons, nous nous libérons vraiment et pouvons affirmer ces phrases du fond du coeur.

      Bon courage à vous pour cet exercice qui va alléger votre quotidien et rendre votre vie plus sereine et joyeuse.

      Cordialement,
      Danny

      • Danny dit :

        Pierrette,

        j’ai oublié de mentionner l’ouvrage de JOE VITALE « Zéro Limite » qui explique à fond comment cela fonctionne et d’où vient cette coutume hawaïenne ainsi que des exemples de ses puissants effets.

        Danny

  9. OBIDIC dit :

    Bonjour, et merci Danny…
    Je suis en plein dans le pardon, j’utilise une méthode spirituelle différente, et la vôtre me permet d’approfondir encore plus pour avoir le résultat encore plus vite …. J’ai décidé de prendre note et mettre en application votre méthode en paralèlle…. Merci du fond du coeur…. Je suis sûre d’évoluer encore plus maintenant.
    Cordialement
    Nicole

    • Danny dit :

      Bonjour Nicole,

      Merci de votre commentaire. Est la méthode de l’Ho’Oponopono que vous utilisez pour laquelle j’ai déjà écrit plusieurs articles sur ce blog ?

      Ou bien avez-vous une autre méthode ? Si oui, pouvez-vous nous la partager, cela profitera à tout le monde. Merci et bonne continuation à vous et bonne libération !

      Danny